Ecoutez Radio Sputnik
    Centre Nobel de la Paix à Oslo

    De Snowden aux Casques blancs de Syrie, qui remportera le Nobel de la paix?

    © Flickr/ NatalieMaynor
    International
    URL courte
    17159761

    La liste des candidats au prix Nobel de la paix, le plus médiatique des prix Nobel, est classée top secret. Voici cinq personnes dont la cause pourrait être récompensée selon Kristian Berg Harpviken, directeur au Peace Research Institute d'Oslo (PRIO).

    Le lanceur d'alerte américain Edward Snowden et le secrétaire américain à l'Energie Ernest Monits pourraient figurer parmi les candidats au prix Nobel de la paix 2016, a déclaré à Sputnik le sociologue norvégien Kristian Berg Harpviken qui occupe depuis 2009 le poste de directeur au Peace Research Institute d'Oslo (PRIO).

    "Nous étudions les conditions pour des relations pacifiques entre les pays, les groupes et les individus et nous utilisons traditionnellement les résultats de nos recherches pour faire des prévisions sur les candidats au prix Nobel", a déclaré M.Harpviken à propos de l'Institut PRIO, une institution indépendante qui publie depuis 2002 des prévisions sur les éventuels lauréats du prix Nobel.

    Voici donc les cinq candidats très probables au Nobel de la paix 2016 selon M.Harpviken:

    Edward Snowden

    Ce candidat inattendu et controversé pourrait être récompensé pour avoir révélé l'ampleur de la surveillance électronique dans le monde. Les révélations de M.Snowden, ex-collaborateur de l'Agence nationale de la sécurité des Etats-Unis (NSA) qui a obtenu un droit de séjour en Russie après avoir été accusé d'espionnage dans son pays, ont entraîné l'adoption de réformes politiques et législatives même aux Etats-Unis. 

    D'ailleurs, M.Snowden risque d'être arrêté en Norvège s'il assiste à la cérémonie de remise du prix Nobel.

    Ernest Moniz et Ali Akbar Salehi

    Cette année, le secrétaire américain à l'Energie Ernest Moniz et le président de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) Ali Akbar Salehi sont aussi parmi les candidats éventuels au prix pour avoir mené à bien les négociations sur le règlement du problème nucléaire iranien.

    Juan Manuel Santos et Timoleón Jiménez

    Le président colombien Juan Manuel Santos et le commandant en chef des FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) Rodrigo Londoño Echeverri, alias Timoleón Jiménez, Timochenko ou Timochenco, pourraient remporter le prix Nobel pour avoir fait preuve de courage politique en mettant fin à la guerre civile longue de 51 ans en Colombie. 

    En septembre 2015, ils ont conclu un accord historique de paix, faisant espérer la résolution du plus ancien conflit d'Amérique latine, qui a fait au moins 220.000 morts et plus de six millions de déplacés.

    Thelma Aldana, Aura Elena Farfan et Ivan Velasquez

    La ministre guatémaltèque de la Justice Thelma Aldana, la directrice de l'organisation humanitaire Famdegua (Proches des détenus et disparus du Guatemala) Aura Elena Farfán et le président de la Commission internationale contre l'impunité au Guatemala (Cicig) Ivan Velasquez ont tous les trois œuvré depuis 1984 contre la corruption, pour les libertés et le rétablissement de la justice au Guatemala.

    Jeanne Nacatche Banyere, Jeannette Kahindo Bindu et Denis Mukwege

    Les religieuses Jeanne Nacatche Banyere et Jeannette Kahindo Bindu ainsi que le gynécologue Denis Mukwege luttent contre les violences sexuelles en République démocratique du Congo (RDC). Denis Mukwege a déjà été pressenti les années précédentes et a reçu le prix Sakharov en 2014.

    Qui d'autre pourrait se voir remettre le prix? Parmi les noms déjà évoqués dans les médias on trouve notamment le candidat à la présidence américaine et milliardaire Donald Trump, le président chinois Xi Jinping, l'actrice hollywoodienne Susan Sarandon, le Pape François, ainsi que la jeune femme yézidie Nadia Mourad Basee Taha, ancienne esclave du groupe terroriste Etat islamique (Daech), qui a marqué une séance du Conseil de sécurité de l'Onu par son témoignage.

    Selon certains médias, le Comité Nobel a reçu plus de 130 demandes de récompenser les White Helmets (Casques blancs), précédemment appelés Syria Civil Defense (Défense civile de Syrie), une organisation controversée se disant humanitaire.

    La Fondation Nobel a récemment annoncé qu'elle examine cette année 376 candidatures dont 228 individus et 148 organisations.

    Les précédents lauréats du prix Nobel de la paix ont été le Dialogue national tunisien pour sa contribution à la transition démocratique en Tunisie (2015), la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai et l'Indien Kailash Satyarthi (2014), l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) en 2013, ou encore l'Union européenne en 2012.

    Lire aussi:

    Pas très Nobel: Obama fait traîner le démantèlement des ogives nucléaires
    Le Nobel de la paix explose son record de nominés
    Donald Trump en lice pour le Nobel de la paix
    Tags:
    prévisions, candidats, prix Nobel, Institut de recherche sur la paix (PRIO) d'Oslo, Kristian Berg Harpviken, Ivan Velasquez, Aura Elena Farfan, Thelma Aldana, Timoleón Jiménez, Juan Manuel Santos, Ali Akbar Salehi, Ernest Moniz, Edward Snowden
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik