Ecoutez Radio Sputnik
    STOP!

    L’application Stop Danger, révolutionnaire dans ce monde menacé de terrorisme

    © Flickr/ Dennis Skley
    International
    URL courte
    Menace terroriste en Europe (341)
    557
    S'abonner

    Dans le contexte des attentats qui se sont produits ces derniers mois partout dans le monde, on a l’impression que la menace nous a encerclés. Mais il y a des gens pour qui le danger n’est que motivation pour agir. L’interlocuteur de Sputnik Dominique Lorre qui a développé une application qui envoie des alertes en cas de danger, en fait partie.

    Dans une interview accordée à Sputnik, Dominique Lorre, le développeur de l'application en question, explique la différence entre son application et celle élaborée par le gouvernement français, présente ses avantages et explique le principe de fonctionnement de cette application. Il est à souligner qui M.Lorre, âgé de 50 ans, est informaticien professionnel, auto-entrepreneur et conçoit des sites Internet et des applications mobiles.

    La question qui intéresserait les lecteurs au premier lieu, certainement, concerne la différence entre cette nouvelle application qui s'intitule Stop Danger, et celle qui a été élaborée auparavant par le gouvernement français. On sait qu'après les attentats de Paris le gouvernement français a également lancé une application qui envoie des alertes, des conseils directement sur les portables en cas d'attentat.

    Ainsi, M.Lorre explique:

    "L'application SAIP du gouvernement envoie des alertes aux utilisateurs alors que mon application envoie l'alerte à vos amis, à vos proches, à votre famille et aussi peut appeler les services d'urgence. Donc, il fait l'inverse. Et aussi, il géolocalise".

    En plus, ces deux applications se distinguent même au niveau des conseils.

    "Les conseils sont plus développés sur mon application", poursuit le développeur de Stop Danger. "Il y a 3-4 lignes sur SAIP et moi, j'ai beaucoup de lignes, j'ai surtout beaucoup de liens vers des sites".

    Stop danger
    Stop danger

    En ce qui concerne les fonctions principales de Stop Danger, M.Lorre en dénombre quatre: l'envoi d'un sms géolocalisé ou d'un email, la liste de plus de mille services d'urgence, un mode cartographie et les conseils.

    Si certains trouveront le nom de l'application incohérent, parce qu'au fond, l'application n'est pas capable de vous aider à éviter le danger, mais plutôt aide à se comporter dans ses conditions, Dominique Lorre a préparé une explication assez claire et logique:

    "J'ai appelé Stop Danger parce que j'ai eu l'idée après les attentats du Bataclan. Donc j'ai cherché un mot rapide et j'ai trouvé ça".

    En travaillant sur son application, M.Lorre a cherché des informations différentes sur le comportement des gens dans des conditions de situations dangereuses pour mieux adapter le programme.

    "J'ai cherché plusieurs sites dont le vôtre d'ailleurs, parce que j'ai trouvé quelques informations sur Sputnik News — il y avait une infographie sur ce qu'il faut faire en cas d'attaque terroriste", affirme-t-il. "Sinon, j'ai cherché sur wikiHow et surtout beaucoup de sites gouvernementaux".

    Pourtant, au cours de ses recherches, le développeur de l'application révolutionnaire a rencontré quelques difficultés. Il y avait, certainement, beaucoup de contradictions: "certains sites disaient de faire quelque chose, d'autres disaient de faire le contraire. Donc j'ai préféré laisser les liens, laisser l'utilisateur choisir".

    En plus, maintenant, plusieurs utilisateurs, même si la plupart est d'avis positif, pensent que cette application est un site en cas d'attaques terroristes, alors que ce n'est pas cela.

    "En fait, son intérêt principal c'est que si vous êtes pris dans un feu de forêt ou une inondation ou un accident de la route. Donc en fait il y a très peu de téléchargements parce qu'ils disent: c'est très bien mais j'en ai pas besoin parce que je ne vais pas me faire attaquer par les terroristes".

    Stop danger
    Stop danger

    Concernant le futur de son application, M.Lorre prévoit déjà quelques nouvelles fonctions qu'il pourrait rajouter: un mode alarme, l'écran qui clignote ou le buzz avec le son.

    "Je peux aussi éventuellement mettre un enregistrement vidéo et audio mais c'est quand même délicat, c'est quand même très dangereux de faire une chose comme ça. Et sinon je peux le traduire en d'autres langues sous réserve que je trouve [des traducteurs] parce que moi je parle que français et anglais".

     

    Dossier:
    Menace terroriste en Europe (341)

    Lire aussi:

    L'application russe Prisma bat des records sur l’AppStore
    L'Espagne lance un référendum via l'application Telegram
    Daech lance une application pour les enfants
    Tags:
    terrorisme, portable, application, attentat, Stop Danger (application), SAIP (Système d'alerte et d'information des populations), Dominique Lorre, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik