International
URL courte
59824
S'abonner

Moscou et Pékin développent un nouvel avion de ligne doté d'une grande autonomie de vol. Selon les fabricants, l'appareil rivaliserait avec les transporteurs aériens occidentaux Boeing et Airbus.

La Russie et la Chine travaillent ensemble à la conception d'un avion à grande autonomie de vol, rapporte le journal AeroTelegraph. La construction de l'avion aura lieu en Chine.

La Compagnie aéronautique unifiée (OAK) russe et la compagnie chinoise Comac prévoient de créer un avion équipé de deux moteurs à réaction avec une autonomie de 12.000 kilomètres et pouvant transporter 280 passagers. Les premiers modèles seront vendus vers 2025-2027 et le coût préliminaire de l'avion sera de 200-260 millions de dollars (177-230 millions d'euros).

La Chine et la Russie mènent des négociations sur la création d'un aéronef depuis longtemps. En juin 2016, les deux pays ont signé un accord pour lancer les travaux sur le projet. L'OAK et Comac ont décidé de fabriquer les appareils en Chine, dans la banlieue de Shanghai Pudong en raison de "la proximité des marchés les plus importants à l'exportation".

Ainsi, Pékin et Moscou cherchent à concurrencer les deux géants du secteur que sont Airbus et Boeing.

Toutefois, est-il précisé dans l'article, la production de l'avion devra faire appel à des technologies occidentales et, jusqu'à ce que la Russie mette au point des moteurs suffisamment puissants, les concepteurs se fourniront chez Rolls Royce et General Electric.

Lire aussi:

Le refus du dollar par les BRICS peut conduire à des conséquences dramatiques
Pourquoi la Russie et la Chine achètent-t-elles de l'or en masse
Pentagone: d'ici 2035, la Russie et la Chine dépasseront les USA et leurs alliés
La Chine et la Russie mèneront un exercice naval conjoint en mer de Chine
Tags:
avions de ligne, Commercial Aircraft Corp. of China (COMAC), Consortium aéronautique unifié (OAK), Airbus Group, Boeing, Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook