Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau nord-coréen

    Tir d'un missile balistique: Pyongyang rejette les condamnations de l'Onu

    © Flickr/ (stephan)
    International
    URL courte
    19977261

    La Corée du Nord qualifie de "fabrication" à la demande des Etats-Unis la condamnation par l'Onu des tirs de missiles balistiques qu'elle a menés récemment.

    La Corée du Nord accuse l'Onu d'avoir fabriqué sa condamnation à la demande des Etats-Unis concernant le tir d'un missile balistique nord-coréen.

    Les autorités nord-coréennes rejettent la déclaration de l'Onu selon laquelle le tir d'un missile balistique est une violation grave du droit international, lit-on dans un communiqué de l'ambassade de Corée du Nord en Russie.

    "Le Conseil de sécurité de l'Onu a publié une déclaration condamnant le tir d'un missile stratégique balistique depuis un sous-marin et les autres mesures que nous avons prises afin de renforcer les forces de dissuasion nucléaire. Nous rejetons catégoriquement cette soi-disant déclaration, fabriquée à la demande des Etats-Unis", lit-on dans le communiqué.

    Auparavant, le Conseil de sécurité avait "fermement condamné" la Corée du Nord pour le tir de missile depuis un sous-marin, le 23 août, ainsi que pour les tirs du 2 août et des 18 et 9 juillet, qui constituent "une grave violation des engagements internationaux de la Corée du Nord relativement aux résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu". 

    Les membres du Conseil ont noté que "de telles actions contribuent au développement des vecteurs nucléaires nord-coréennes et font monter la tension" dans la région.

    Dans sa déclaration, le Conseil a déploré que Pyongyang "affecte des ressources à des tirs de missiles tandis que les besoins de la population restent insatisfaits".

    Lire aussi:

    Les USA et la Corée du Sud lancent des exercices visant la Corée du Nord
    La Corée du Nord ambitionne de décrocher la Lune
    La Corée du Nord invente la propagande par voie fluviale
    Tags:
    missiles, tir, condamnation, ONU, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik