Ecoutez Radio Sputnik
    Le cyprès Sarv-e Abarkuh, Iran

    L'écologie, un nouveau terrain d'entente entre la France et l'Iran

    © Flickr/ Abarkuh
    International
    URL courte
    5105257

    La ministre française de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie Ségolène Royal et son homologue iranienne Masoumeh Ebtekar se sont rencontrées dimanche à Téhéran pour discuter des plans de coopération bilatérale dans un certain nombre de projets communs.

    La ministre française est arrivée dans la capitale iranienne pour une visite de trois jours à la tête d'une délégation de représentants des sociétés françaises de haut rang qui sont engagées dans des projets dans les domaines de l'écologie et des énergies renouvelables.

    "Comme nous faisons face aux mêmes types de problèmes en France, c'est une occasion formidable de coopérer", a indiqué Mme Royal à l'issue de la réunion.

    Elle a également affirmé envisager de revenir en Iran en février prochain pour discuter des progrès au sujet du partenariat bilatéral.

    La ministre Masoumeh Ebtekar, qui occupe également le poste de vice-présidente de l'Iran, a à son tour souligné l'importance de la coopération internationale dans le domaine de l'écologie.

    On sait que les parties ont soulevé des questions d'activités conjointes dans les domaines de l'énergie, du déficit de l'eau et de la pollution de l'environnement.

    Il est prévu que Ségolène Royal visite lundi le lac salé iranien d'Ourmia protégé par l'Unesco et qui a perdu environ 90% de son eau du fait des activités agricoles, de la construction de barrages et du réchauffement climatique.

    Lire aussi:

    L'Iran offre à la France un tapis de luxe avec le logo de l'Euro 2016
    Relations franco-iraniennes: la France et l’Iran; mais aussi les lobbies?
    La France et l'Iran ont ouvert "un nouveau chapitre" dans leurs relations
    Rohani: la situation au Proche-Orient préoccupe autant l'Iran que la France
    La France ne veut pas lâcher l’Iran
    Tags:
    projet, énergies renouvelables, environnement, écologie, Ségolène Royal, France, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik