Ecoutez Radio Sputnik
    Riga

    Lettonie: les "non-citoyens" russophones veulent avoir voix au chapitre

    © Sputnik. Тихонов
    International
    URL courte
    261778240

    Le gouvernement letton devrait évaluer les risques potentiels associés au déploiement des forces de l'Otan dans le pays et régler le problème des "non-citoyens", selon une résolution adoptée lors d'une conférence des russophones lettons.

    Exercices de l'Otan
    © Photo: Flickr.com/ Marines/cc-by-nc. Archives
    La résolution note que le climat politique en Europe est toujours plus tendu et que certaines forces politiques en Lettonie nuisent aux relations entre Moscou et Riga.

    La résolution stipule également que le déploiement des forces de l'alliance en Lettonie est particulièrement préoccupant pour la population russophone. Par conséquent, les russophones exhortent le gouvernement à procéder à une analyse globale des risques ainsi qu'à consulter l'opinion publique au sujet du déploiement des forces de l'Otan en Lettonie.

    Les participants à la conférence ont en outre critiqué la situation des droits de l'homme, appelant le gouvernement à éliminer le problème persistant des "non-citoyens" dans le pays.

    Les non-citoyens sont des habitants de Lettonie qui n'ont aucune citoyenneté. Ce sont des ex-citoyens soviétiques et leurs descendants, en majorité des russophones russes, ukrainiens et biélorusses. Selon certaines estimations, le nombre des non-citoyens s'élève à 260.000 personnes, soit 12% de la population totale.

    Après avoir recouvré son indépendance en 1991, la Lettonie avait accordé la citoyenneté lettone aux personnes qui l'avaient avant le 17 juin 1940 et à leurs descendants. Ceux qui ne remplissaient pas ces conditions et n'ont pas obtenu une autre citoyenneté sont devenus des non-citoyens.

    Ils n'ont pas le droit de vote et ne pourront pas travailler comme fonctionnaires ni devenir juge, procureur, avocat, assistant d'avocat, notaire ou encore militaire et ils doivent confirmer leur maîtrise de la langue lettonne.

    Lire aussi:

    Lettonie: ambassade britannique cherche spécialiste parlant russe
    La Lettonie hantée par les navires de guerre russes
    La Lettonie va dépenser 5 M EUR supplémentaires pour son mur avec la Russie
    Condamné pour une pétition sur le rattachement de la Lettonie à la Russie, il fait appel
    Sputnik bloqué en Lettonie
    Tags:
    russophones, citoyenneté, OTAN, Lettonie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik