Ecoutez Radio Sputnik
    Yémen

    Iran: en faisant la guerre au Yémen, l'Arabie saoudite cache ses problèmes intérieurs

    © Flickr/ Annemee Siersma
    International
    URL courte
    357150314

    L'attaque contre un voisin faible est toujours considérée comme une "victoire facile", qui sert à détourner l'attention des problèmes intérieurs du pays "agresseur". Sputnik a contacté Amir Hossein Abdollahian, le conseiller du porte-parole du Parlement de l'Iran aux affaires étrangères, pour évoquer l'occupation du Yémen par l'Arabie saoudite.

    Dans une interview accordée à Sputnik, le conseiller du porte-parole du parlement de l'Iran a déclaré que les actions récentes de l'Arabie Saoudite dans la péninsule arabe dépassent les bornes politiques et sont dénuées de rationalité, de sagesse et de bon sens.

    "L'invasion armée du Yémen par l'Arabie saoudite a été une mauvaise décision et est une folie évidente. L'Arabie saoudite, étant le plus riche état du monde arabe, a agressé le pays le plus pauvre et le plus faible, qui, en outre, est son voisin," a-t-il expliqué.

    Et de poursuivre: "Tout l'infrastructure et la technique militaire du Yémen subissent des attaques. Des femmes, des enfants et des civiles meurent."
    Selon lui, depuis le départ, les Saoudiens auraient pu résoudre le problème par d'autres moyens, notamment la politique. Pourtant, les désaccords au sein de la famille Al-Saoud ont enfanté une série de problèmes intérieurs en Arabie saoudite et ont empêché de le faire.

    "On a l'impression que Mohammed ben Salmane Al Saoud, à travers la guerre contre le Yémen, a essayé de créer une certaine image de fidélité, d'unité et de pensée unique. Pour lui, c'était très important de remporter la victoire contre le Yémen, afin de cacher les rivalités internes entre les membres de la dynastie au pouvoir."

    Selon le conseiller du porte-parole, après avoir perdu l'espoir de réussir au Yémen, Mohammed ben Salmane Al Saoud s'est efforcé de créer une coalition contre l'Iran, essayant de justifier les problèmes intérieurs par des actions de cet ennemi potentiel.

    Ainsi, aujourd'hui, il est clair que la politique régionale erronée menée par l'Arabie saoudite depuis une dizaine d'années, après le renversement de Saddam Hussein, est devenue la raison du renforcement de la déstabilisation et de l'absence de sécurité en Irak, avec l'apparition des groupes terroristes.

    Néanmoins, selon Amir Hossein Abdollahian, l'Arabie saoudite est un pays qui possède un haut potentiel dans la région et est considéré comme un état fort, ce qui devrait être permettre un règlement raisonnable du conflit:

    "Le parlement de la République d'Iran a toujours insisté sur le fait que les autorités saoudiennes doivent se concentrer sur la prudence et le raison, utiliser cette possibilité et refuser la politique de destruction de la région et de l'Iran, et choisir la voie du compromis."

    Lire aussi:

    Yémen: l'Arabie saoudite déploie une force militaire massive à la frontière
    Yémen: la guerre déchaînée par les Etats-Unis?
    Le prince saoudien pointe du doigt l’«idéologie extrémiste» et la «mégalomanie» de l’Iran
    Tags:
    occupation, Arabie Saoudite, Iran, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik