Ecoutez Radio Sputnik
    François Hollande

    Hollande tacle Juncker, qui veut poursuivre les négociations sur le TTIP

    © AFP 2017 STEPHANE DE SAKUTIN
    International
    URL courte
    755123901

    Le président français François Hollande a vivement répliqué lundi au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker qui avait fait part de son intention de poursuivre les négociations avec Washington sur le traité transatlantique de libre-échange (TTIP ou Tafta), lui rappelant que "la position de la France est claire".

    "Jean-Claude Juncker peut poursuivre, mais la position de la France est claire", a balayé d'une phrase le président français, opposé en l'état à la poursuite de ces négociations.

    François Hollande répondait à des journalistes à l'issue de sa conférence de presse de clôture du G20 à Hangzhou (Chine), rapporte l'AFP.

    Dimanche, Jean-Claude Juncker, qui représentait l'Union européenne au G20 de Hangzhou, avait indiqué que Bruxelles "continuera de négocier" avec les Etats-Unis. Le président de la Commission estimait que son mandat restait pleinement valable en dépit de l'opposition de la France et d'une partie du gouvernement allemand.

    François Hollande avait cependant prévenu quelques jours plus tôt que la France n'entendait pas "cultiver l'illusion" d'un accord "avant la fin de l'année" et la fin du mandat de Barack Obama à la Maison Blanche, jugeant le projet d'accord déséquilibré.

    Fervent partisan de l'accord en 2014, François Hollande s'y est radicalement opposé en 2016. Après le 13e round des négociations sur le Tafta (ou TTIP), le président de la République a déclaré que la France disait "non" au traité au stade actuel.

    Le premier ministre français Manuel Valls a réclamé quant à lui "un coup d'arrêt clair" dans les négociations, jugeant ce projet d'accord "inacceptable".

    Depuis juin 2013, l'Union européenne est en négociations avec les Etats-Unis au sujet du partenariat transatlantique de libre-échange. Il s'agit de créer la plus grande zone de libre-échange du monde pour un marché de près de 800 millions de consommateurs.

    Lire aussi:

    TTIP: les Européens refroidis par le protectionnisme américain
    Hollande sur le TTIP: pas d'accord "avant la fin du mandat" d'Obama
    Le TTIP est mort, l'Occident "ne mènera plus le jeu" dans le commerce
    Les négociations sur le TTIP ont "de facto échoué"
    TTIP: signer ou ne pas signer, telle est la question
    Thilo Bode, le type qui a mis à mort le TTIP
    Le chapitre énergétique du TTIP, une menace pour l’avenir climatique?
    Greenpeace placarde une affiche contre le TTIP dans le centre de Madrid
    TTIP: Washington pourrait négocier simultanément avec Londres et l'UE
    Washington veut toujours conclure le TTIP d'ici fin 2016, malgré le Brexit
    Négociations sur le TTIP: la partie européenne résolue à défendre ses intérêts
    Tags:
    Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), Union européenne (UE), Jean-Claude Juncker, François Hollande, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik