Ecoutez Radio Sputnik
    Hillary Clinton

    Le malaise d'Hillary Clinton relance les rumeurs sur son état de santé

    © REUTERS / James Lawler Duggan
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    51462
    S'abonner

    La candidate démocrate, accusée par le camp républicain de ne pas avoir la forme physique pour gouverner le pays, a dû rater dimanche plusieurs événements à cause d’un malaise, dont la vidéo a fait le tour d’internet.

    Le médecin personnel de la candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton, qui aura bientôt 69 ans, lui a diagnostiqué une pneumonie, rapporte l'AFP. 

    Dimanche matin, la candidate avait quitté précipitamment la cérémonie d'hommage aux victimes du 11-Septembre à New York pour cause de déshydratation et de coup de chaud, selon son médecin.

    De retour chez elle à Chappaqua près de New York, elle a annulé tard dimanche le voyage qu'elle devait effectuer en Californie lundi et mardi pour lever des fonds et faire campagne.

    Un témoin l'a filmée, de dos, perdant l'équilibre et incapable de monter à bord de son véhicule sans l'aide de deux gardes du corps, une vidéo qui a fait le tour d'internet, et a été très relayée par les médias conservateurs. Quelques heures plus tard, elle est apparue tout sourire, debout et affirmant qu'elle se sentait bien.

    ​Après de longues heures de silence, son équipe a publié un communiqué du médecin personnel d'Hillary Clinton, Lisa Bardack, déclarant qu'elle était réhydratée, mais que la candidate prenait des antibiotiques pour une pneumonie. Un diagnostic qui a selon le médecin été émis vendredi, soit deux jours auparavant.

    Donald Trump, 70 ans, accuse sa rivale, en tête des sondages, de manquer d'énergie et d'avoir constamment besoin de se reposer. Certains républicains insinuent qu'elle serait malade. Des rumeurs liées aux quintes de toux fréquentes de la candidate, mises sur le compte d'allergies.

    Quoi qu'il en soit, Donald Trump a interdit aux membres de son équipe de parler de la maladie présumée de Mme Clinton sous peine de licenciement. Selon la chaîne CNN, les représentants de l'équipe du milliardaire ont l'intention de se borner à souhaiter à la candidate démocrate un "rétablissement rapide" en manifestant une attitude respectueuse.

    Interrogé sur la santé d'Hillary, Donald Trump a répondu: "Je n'en sais rien, je n'en sais rien".  


    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    "Reine du chaos": Hillary Clinton "responsable du désordre mondial"
    Clinton vs. électeurs de Trump: après les insultes, les excuses
    Trump dépasse Clinton en popularité: 23 Etats contre 17
    Pour Clinton, Trump est le candidat "des sexistes et islamophobes"
    Tags:
    pneumonie, maladies, campagne électorale, santé, Présidentielle américaine 2016, présidence américaine, Donald Trump, Hillary Clinton, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik