International
URL courte
34781
S'abonner

La Hongrie répond à l'appel du Luxembourg visant à l'exclure de l'UE.

Commentant l'appel du ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn à exclure la Hongrie de l'UE, son homologue hongrois Peter Szijjarto l'a qualifié de nihiliste léger dont les déclarations peuvent être ignorées.

Il a prié d'attendre les résultats du prochain référendum, prévu le 2 octobre, au cours duquel les Hongrois devront décider si le pays doit accueillir 160 000 migrants selon les quotas de l'UE, rapporte le journal Origo.

Les Hongrois, selon le ministre, doivent décider eux-mêmes avec qui ils veulent vivre, et personne ne peut les priver de ce droit.

La question du référendum est la suivante: "Voulez-vous permettre à l'Union européenne de loger sur le territoire hongrois des citoyens d'autres pays sans l'aval de l'Assemblée nationale?" Si le gouvernement refuse, il aura à payer une amende chiffrée à des centaines de millions d'euros.

Le ministre luxembourgeois a accusé la Hongrie de détruire les valeurs fondamentales européennes, entre autres de construire des barrières contre les réfugiés, d'endiguer la liberté de la presse et le pouvoir judiciaire indépendant.

Lire aussi:

La Hongrie recrute des "chasseurs" de réfugiés
La Hongrie s’apprête à ériger un nouveau mur contre les migrants
En Hongrie, une initiative controversée pour détourner les réfugiés musulmans
Le meilleur moyen pour dissuader les réfugiés de venir en Europe?
Tags:
crise migratoire, migrants, Union européenne (UE), Peter Szijjarto, Jean Asselborn, Luxembourg, Hongrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook