International
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
393718
S'abonner

Problèmes économiques, passeports différents, pertes d'emploi. Voici les conséquences du Brexit. Et que faire avec les touristes qui ont envie de visiter les monuments britanniques ou d'admirer des châteaux européens? Un nouveau problème qui semble toucher tous les participants du processus.

L'agence Sputnik a rencontré Thom Brooks, directeur de la faculté de droit de l'université britannique de Durham, auteur du livre "Devenir britannique: la citoyenneté du Royaume-Uni examinée", afin d'éclaircir la situation et d'expliquer les conséquences du Brexit.

"Désormais, ils (les Britanniques, ndlr.) seront traités comme tous les citoyens qui ne résident pas sur le territoire de l'Union européenne. Ainsi, il y aura des restrictions, ils devront payer leurs visas (…) Si un citoyen britannique à la retraite veut aller vivre en Grèce, en Espagne ou ailleurs, cela ne sera plus possible après le Brexit. Dans ce cas, les citoyens britanniques seront soumis aux mêmes restrictions que, par exemple, les Russes ou les Américains", rapporte l'expert.

Et il ne faut pas oublier que les mêmes règles concernent également les habitants du continent.

Mais une question s'impose d'elle-même: qui sera le plus touché? Les Européens ou les Britanniques? Par exemple, plusieurs Britanniques se rendent en France pour se procurer de l'alcool ou des cigarettes à des prix plus bas.

"C'est vrai que de nombreux Britanniques se rendent à Calais pour faire du shopping. Et je ne serais pas étonné d'apprendre que certains voyagent de Calais au Royaume-Uni pour acheter de l'alcool et des livres (…) Mais la décision de la Grande-Bretagne de sortir de l'Union européenne nuit plus à la Grande-Bretagne qu'à tous les pays de l'UE", indique le professeur.

Et d'ajouter: "Je crois que la Grande-Bretagne doit s'attendre à une période de perturbations. Cela concernera les deux côtés, mais le Royaume-Uni le sentira le plus".

Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

Frexit: Marine Le Pen prête à organiser un référendum si elle est élue
Hollande et Merkel utilisent le Brexit pour créer une armée européenne
Ce que le Brexit coûte chaque semaine aux contribuables britanniques
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Tags:
touristes, Brexit, Union européenne (UE), Europe, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook