Ecoutez Radio Sputnik
    Cornichons aigres-doux et autres tentations des cosmonautes de l'ISS

    Cornichons aigres-doux et autres tentations des cosmonautes de l'ISS

    © Sputnik . Roscosmos
    International
    URL courte
    3111
    S'abonner

    De retour sur terre, l’équipe de la Station spatiale internationale (ISS) a dévoilé ce qui lui avait le plus manqué à bord.

    Les cornichons aigres-doux garnis de pommes de terre sautées ont vraiment manqué à l'équipage international russe et américain de l'ISS, sans pourtant oublier un melon d'eau mûr, commandé à l'avance et reçu à leur arrivée, a raconté Alexeï Ovtchinine lors d'une conférence de presse dans le Centre de formation des cosmonautes Gagarine.

    « J'ai entendu dire qu'après l'atterrissage, on peut à peine lever le bras. Après le vol, la gravitation est forte, mais pas assez pour empêcher de lever un melon d'eau. Et c'est bien ça que j'ai commandé aux collègues depuis l'Espace. Je voulais bien une pastèque ! Et elle était délicieuse et très sucrée ! Je voulais aussi manger des pommes de terre sautées et des cornichons aigres-doux qui nous ont tellement manqué à bord de la station », s'est réjoui le cosmonaute.

    Selon son coéquipier Oleg Skripotchka, l'insuffisance en fruits et légumes frais se fait toujours sentir dans l'espace, ajoutant que lui, il aurait préféré un café, un vrai et pas instantané, comme c'est le cas à l'ISS.

    Le vol de l'équipage international, composé de deux russes et de l'astronaute américain Jeffrey Williams, a été le dernier de l'ancienne série du vaisseau spatial Soyouz TMA-20M.

    L'intérim sur l'ISS jusqu'à l'arrivée d'un Soyouz de nouvelle génération sera assuré par le Russe Anatoli Ivanichine, le Japonais Takuya Onishi et l'américaine Kathleen Rubins. Le départ d'une nouvelle équipe internationale, composée des Russes Sergueï Ryzhikov et Andreï Bondarenko et de l'Américain Robert Shane Kimbrough, vers la station est prévu pour le 23 septembre.

    La nouvelle version du vaisseau spatial Soyouz se distingue par un système de commandement télémétrique, capable de fonctionner avec les satellites de télécommunication Loutch. Le vaisseau est également doté d'un système amélioré d'amarrage "Kours-NA" et d'un système d'alimentation électrique plus performant.

    Lire aussi:

    La NASA restera dépendante des vaisseaux russes pour atteindre l'ISS
    "Nous vivons tant que nous volons": entretiens insolites en route vers l'ISS
    L’ISS bientôt transformée en hôtel spatial
    Tags:
    vaisseau spatial, station spatiale, atterrissage, cosmonaute, espace, Soyouz TMA-20M, ISS, Centre russe de formation des cosmonautes, Japon, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik