International
URL courte
21303
S'abonner

La chancelière allemande Angela Merkel semble sur le point de renoncer à son fameux «Wir schaffen das» (Nous y arriverons), formule lancée pour encourager les Allemands à accueillir des milliers de réfugiés arrivant dans le pays.

« Parfois j’ai l’impression que la phrase est exagérée. Je préfèrerais ne pas la répéter, c’est devenu un slogan faible, presqu’une phrase creuse », a-t-elle avoué à WirtschaftsWoche.

Pourtant, à la fin du mois d’août, Mme Merkel estimait encore que son propos était « juste et correct » et que beaucoup avait été fait.

L’Europe traverse la plus grave crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale, une crise provoquée, au premier chef, par les conflits armés et les problèmes économiques dans des pays du Proche-Orient et d’Afrique du Nord. Selon l’agence européenne Frontex, 1,8 million de migrants sont entrés dans l’Union européenne en 2015.

Le ministère allemand de l’Intérieur, pour sa part, a recensé l’arrivée de plus d’un million de réfugiés dans le pays au cours de l’année 2015.

Lire aussi:

"Angela Merkel sauve tout le monde excepté l’Allemagne"
Situation migratoire en Allemagne: Merkel se montre optimiste
"Merkel est un symbole d’échec pour les Allemands"
Macron dénonce la médiatisation de l’aide russe envoyée à l’Italie
Tags:
slogan, crise migratoire, Frontex (agence européenne pour la surveillance des frontières), Angela Merkel, Afrique du Nord, Proche-Orient, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook