International
URL courte
Frappe de la coalition anti-Daech contre l'armée syrienne (24)
97383
S'abonner

Des avions australiens étaient impliqués dans l’opération de la coalition menée par les Etats-Unis qui a tué des dizaines de soldats syriens pris par erreur pour des terroristes de Daech.

« L’aviation australienne a participé à l’opération de la coalition (près de Deir ez-Zor, ndlr). Jamais l’Australie ne ciblerait intentionnellement une unité de l’armée syrienne ou ne soutiendrait activement Daech », a déclaré le ministère australien de la Défense cité par la chaîne ABC News.

L’Australie a également présenté ses condoléances aux familles des victimes et des personnes blessées dans cet incident.

Quatre avions de la coalition internationale anti-Daech (deux F-16 et deux A-10) ont réalisé, samedi vers 16h00 ou 16h50 (heure de Paris), quatre frappes contre les forces de l'armée syrienne régulière encerclées dans la région de Der-ez-Zor par les extrémistes de Daech, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov. Les avions de la coalition ont pénétré dans l'espace aérien syrien depuis la frontière irakienne.

Le raid aérien a coûté la vie à 62 militaires et a fait une centaine de blessés. En outre, l’armée syrienne a perdu près de 20 unités de matériel militaire.

Selon le Washington Post, des données erronées étaient à l'origine de la frappe aérienne :

« Il s'agit d'une erreur des services de renseignement », a noté une source du journal The Washington Post. Les Etats-Unis ont confirmé avoir effectué ce raid.

L'administration de Barack Obama a présenté ses excuses formelles pour les pertes humaines causées par la frappe de samedi dans les rangs des troupes fidèles au président syrien Bachar el-Assad. La Russie a convoqué une réunion urgente du Conseil de sécurité de l'Onu pour demander des explications aux Etats-Unis. La réunion aura lieu dimanche vers 01h00 (heure de Paris).

Dossier:
Frappe de la coalition anti-Daech contre l'armée syrienne (24)

Lire aussi:

"Ces victimes avaient le même sang que moi. Les USA tirent sur nos gens"
Le raid US, une "agression" qui atteste le soutien de Daech par les Etats-Unis
Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Tags:
pertes humaines, frappe aérienne, Igor Konachenkov, Russie, Syrie, États-Unis, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook