Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    Élections en Allemagne: recul du parti de Merkel et poussée de la droite populiste

    © AFP 2019 JOHN MACDOUGALL
    International
    URL courte
    11430

    Le parti conservateur d'Angela Merkel a enregistré dimanche le pire résultat de son histoire pour des élections régionales à Berlin, tandis que la droite populiste a réalisé une percée, selon les derniers sondages.

    Les sociaux-démocrates allemands remporteraient les élections régionales ce dimanche à Berlin avec 23% des voix, selon un sondage sortie des urnes de la chaîne de télévision ARD qui donne la CDU d'Angela Merkel en recul de cinq points à 18 % et le parti antimigrants Alternative pour l'Allemagne (AfD) à 11,5 %.

    Ce second camouflet électoral en l'espace de deux semaines pour les chrétiens démocrates de la chancelière était attendu en raison du malaise grandissant ressenti par une partie de la population allemande à face à sa politique d'accueil des réfugiés.

    Comme dans son fief de Mecklembourg-Poméranie occidentale où la CDU a subi un cuisant revers le 4 septembre, la décision de Merkel d'ouvrir les frontières allemandes à environ un million de réfugiés depuis un an a dominé la campagne électorale à Berlin.

    Si ce score de 18 % est confirmé, la CDU enregistrera sa pire performance électorale à Berlin depuis la réunification, en 1990, signale Reuters.

    Créée en 2013, et donc absente des précédentes élections berlinoises, l'AfD, qui s'oppose frontalement à la politique migratoire de Merkel, réussit comme prévu à entrer au Sénat de Berlin. Elle intègre ainsi un dixième parlement régional sur les 16 Länder que compte l'Allemagne fédérale. Mais le score projeté par l'ARD est inférieur aux intentions de vote mesurées cette semaine par les instituts de sondage.

    Les écologistes arriveraient en troisième place avec 16,5 % des voix, soit un point de moins que leur niveau atteint aux précédentes, en 2011. Le parti de la gauche radicale Die Linke progresserait lui de cinq points à 16,5 %.

    Le SPD, qui gouverne Berlin dans le cadre d'une coalition avec la CDU, perd cinq points par rapport au scrutin de 2011 (28,3 %). Mais il est en mesure de former une nouvelle coalition avec les Verts et Die Linke et de rejeter la CDU dans l'opposition.

    Lire aussi:

    "Angela Merkel sauve tout le monde excepté l’Allemagne"
    Situation migratoire en Allemagne: Merkel se montre optimiste
    "Le début de la fin pour l'ère Merkel"
    Angela Merkel devancée par l'extrême droite allemande
    Tags:
    recul, élections, Angela Merkel, Berlin, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik