International
URL courte
42851
S'abonner

La Suède redoute de nouveau une menace russe qui ne cesserait d’augmenter. Ne cherchez même pas à savoir de quoi il s’agit : le danger est classé « top secret ».

Le gouvernement suédois est formel : une énième menace russe pèse sur le pays. Pourtant, les autorités préfèrent rester muettes quant à ses nature et contenu.

« La nature et le contenu de la menace sont considérées comme top secret et revêtent une grande importance pour la sécurité nationale », prévient le journal suédois Dagens Nyheter se référant à des sources proches du dossier.

Mais qu’est-ce donc au juste ? Les « simples mortels » ne peuvent pas savoir de quoi il s’agit exactement, la mention « top secret » ne pouvant être levée que par le gouvernement.

Une source au sein du gouvernement a même communiqué au Dagens Nyheter que « la menace russe avait visiblement augmenté mais que sa nature était toutefois maintenue secrète, même pour eux ».

Le ministre suédois de la Défense Peter Hultqvist a refusé de commenter cette information.

La semaine dernière, on a appris que l'armée suédoise allait revenir, après plusieurs années d'absence, sur l'île de Gotland, au large de la Suède dans la mer Baltique.

Cela arrivera notamment non pas en 2018, comme prévu initialement, mais d'ici l'été 2017.

Lire aussi:

Suède: les réfugiés mécontents promettent de lancer une grève de la faim
Un championnat des plus macabres prend fin en Suède
Un sous-marin allemand dans les eaux territoriales de la Suède?
Plaintes pour harcèlement sexuel lors de festivals de rue en Suède
Tags:
menace russe, Suède, mer Baltique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik