Ecoutez Radio Sputnik
    Armée syrienne à Alep. Archive photo

    L'armée syrienne déclare la fin du cessez-le-feu

    © Sputnik. Michael Alaeddin
    International
    URL courte
    Trêve en Syrie (2016) (220)
    761211

    Les forces armées syriennes ont annoncé que le cessez-le-feu instauré il y a sept jours avait pris fin.

    Le commandement syrien a déclaré lundi la fin du régime de cessez-le-feu dans un communiqué, cité par l'agence SANA. Les militaires syriens en ont attribué la responsabilité aux groupes radicaux.

    « Il était prévu que la trêve soit une vraie chance pour mettre fin aux exactions, mais les terroristes n’ont respecté aucune clause du cessez-le-feu, le nombre de violations de leur part a dépassé la barre des 300 », lit-on dans le communiqué du commandement.

    Les militaires syriens ont fait tout leur possible afin d'observer la trêve et ont gardé leur sang-froid pour affronter ces violations.

    Seule l'armée gouvernementale syrienne a honoré la trêve entrée en vigueur mardi dernier, quant aux États-Unis et aux forces de l'opposition qu'ils soutiennent, ils n'ont respecté aucune clause de la trêve et la brisaient régulièrement, selon l'état-major des Forces armées de Russie. Depuis son entrée en vigueur, le régime de cessez-le-feu a été violé par l'opposition à 302 reprises. 63 civils ont trouvé la mort, 252 autres ont été blessés. Les pertes parmi les militaires s'élèvent à 153 personnes.

    La semaine dernière, dans le cadre de l'application de l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie, une trêve a été instaurée sur l'ensemble du territoire syrien mardi à 19h00 heure locale.

    Dossier:
    Trêve en Syrie (2016) (220)

    Lire aussi:

    Syrie: malgré le cessez-le-feu, les hostilités se poursuivent
    La Russie dévoile une partie de l’accord russo-américain sur la Syrie
    L'ASL prête à respecter la trêve, mais avance des conditions
    Les frappes US sur l'armée syrienne révèlent leurs vraies cibles
    La coalition US poursuit ses frappes près de Deir ez-Zor
    Tags:
    commandement, violations, trêve, cessez-le-feu, armée, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik