International
URL courte
Attaque du convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep (19)
173973
S'abonner

Un drone de la coalition internationale dirigée par les États-Unis a été détecté dans la zone de l'attaque contre le convoi humanitaire de l'Onu au moment de sa déflagration, a déclaré le ministère russe de la Défense.

Le drone appartenant à la coalition internationale sous la direction des États-Unis survolait la zone du bombardement du convoi militaire de l'Onu le 19 septembre au soir.

« Le 19 septembre au soir, un drone de combat appartenant aux forces de la coalition internationale qui avait décollé depuis la base aérienne turque d'Incirlik, survolait la zone du convoi humanitaire à une altitude de 3 600 mètres et à une vitesse de 200 km/h », a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

D'après le système de surveillance russe il s'agit d'un drone de type Predator.

« L'appareil est entré dans la zone résidentielle d'Urum al-Kubrah où se trouvait le convoi quelques minutes avant la déflagration et est parti une demi-heure plus tard », a poursuivi M. Konachenkov.

« Je veux souligner que, comme dans le cas de la tragédie de Deir ez-Zor dant du 17 septembre, lorsqu'une frappe aérienne de la coalition a fait plus de 200 morts et blessés, nous ne tirons pas de conclusions trop hâtives. La question est la suivante: pourquoi le drone se trouvait-il dans la zone à ce moment-là et dans quel but, ce que savent ses propriétaires », a résumé le porte-parole du ministère.

Comme le montre la vidéo rendue publique mardi par le ministère russe de la Défense, le convoi humanitaire de l'Onu bombardé était accompagné d'un véhicule tout-terrain de terroristes équipé d'un mortier de gros calibre.

Plus tôt le service de presse de l'Onu avait annoncé que l'organisation avait envoyé un fret humanitaire à Alep et à Homs et que le convoi avait été pris pour cible par des tirs près d'Alep. Selon les données de l'Onu, 18 des 31 camions ont été touchés. La Croix-Rouge a pour sa part précisé qu'un volontaire et plusieurs civils ont trouvé la mort dans l'attaque.

Dossier:
Attaque du convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep (19)

Lire aussi:

Convoi frappé en Syrie: même l’Australie conseille aux USA de ne pas accuser trop vite
Aucune frappe russe ou syrienne contre un convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep
Convoi humanitaire onusien bombardé à Alep: plusieurs victimes
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Tags:
convois humanitaires, bombardements, ONU, Igor Konachenkov, Alep, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook