Ecoutez Radio Sputnik
    John Kerry

    Kerry a donné un «mauvais show» à l’AG de l’Onu, selon Zakharova

    © AFP 2017 DON EMMERT
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    66924

    Accusant la Russie de saper la trêve en Syrie, le secrétaire d’État américain John Kerry a fait de son intervention lors de la 71e Assemblée générale de l’Onu un véritable spectacle, estime la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

    Dans son discours lors d'une réunion du Conseil de sécurité de l'Onu, le 21 septembre, John Kerry a déclaré que la partie russe désinformait la communauté internationale à propos de l'attaque du convoi humanitaire en Syrie, car selon lui seuls les avions russes et syriens volaient dans les zones de l'attaque. Le diplomate américain a également indiqué que le gouvernement syrien sapait la trêve par des « bombardements aveugles de cibles civiles et de l'opposition ». Une déclaration qui a provoqué une réaction de la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

    « L'intervention de la délégation américaine, préparée pour le secrétaire d'État, était un show, un spectacle pour des millions de personnes, et en particulier pour les médias. Un mauvais spectacle, parce qu'il était faible, dénué de faits, et qu'il peut être démoli en un instant », a déclaré Maria Zakharova devant les journalistes russes.

    « Ce n'est pas la première fois que la délégation américaine occupe ce siège au Conseil de sécurité et induit le monde entier en erreur », a ajouté la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    Les accusations contre Damas ou Moscou d'avoir bombardé le convoi humanitaire, déjà qualifiées de gratuites par le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, ont été cette fois démenties par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    Dans la nuit de lundi à mardi, un convoi humanitaire du Croissant-Rouge syrien et de l'Onu a été bombardé à Ourm al Koubra, à nord-ouest de la ville d'Alep. Le passage du convoi dans les quartiers est d'Alep a été concerté avec Damas et l'opposition armée. La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a fait état de la mort d'un responsable et d'au moins 20 civils.

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Kerry veut interdire à l’aviation d’Assad de survoler l’opposition
    Les USA et leurs protégés n’ont rempli aucune de leurs obligations en Syrie
    Convoi frappé en Syrie: même l’Australie conseille aux USA de ne pas accuser trop vite
    Tags:
    trêve, bombardements, 71e session de l'Assemblée générale de l'Onu, Maria Zakharova, John Kerry, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik