Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    Bombardement de Deir ez-Zor, bilan de la bourde: 83 morts

    © AFP 2017 Ahmad Aboud
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    30445

    Qualifiées par les États-Unis de « bavure », les frappes des forces de coalition effectuées samedi dernier contre l’armée syrienne font de nouvelles victimes parmi les militaires.

    Le bilan s'alourdit à 83 morts suite à quatre frappes américaines sur les positions des militaires syriens encerclés par les terroristes du groupe Daech près de la ville de Deir ez-Zor.

    Samedi dernier, une semaine après la conclusion de l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie, plusieurs chasseurs de la coalition internationale anti-Daech ont frappé des positions de l'armée gouvernementale près de Deir ez-Zor, faisant une soixantaine de victimes. Or, la partie américaine a vite qualifié ce raid de « bavure », précisant qu'elle ignorait que ses frappes visaient les troupes gouvernementales.

    Initialement, ces raids ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les militaires.

    Le département de la Défense a lancé dans la foulée une enquête sur cet incident, à laquelle participeront d'autres pays de la coalition.

    Commentant les frappes à Deir ez-Zor, le ministère russe des Affaires étrangères avait auparavant déclaré que les actions des pilotes étaient à la limite de la négligence criminelle et de la complicité directe avec le terrorisme.

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Les USA ont cessé leurs frappes à Deir ez-Zor «après deux coups de fil de Moscou»
    Le Danemark impliqué dans les frappes contre l’armée syrienne
    Les frappes US sur l'armée syrienne révèlent leurs vraies cibles
    Tags:
    terrorisme, Etat islamique, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik