International
URL courte
16643
S'abonner

Malgré les efforts incessants déployés par les États-Unis et leurs alliés en vue de renverser le chef d’État syrien, les années de combat contre Daech en Syrie n’ont fait que rendre Bachar el-Assad plus fort.

Le président syrien Bachar el-Assad est devenu plus fort qu'il y a un an. Même le Pentagone a été contraint de le reconnaître par la voix du chef d'état-major inter-armées américain Joseph Dunford.

« Les positions d'Assad sont devenues plus fortes que l'année précédente », a-t-il déclaré prenant la parole au Senat américain.

Rappelant une fois de plus que l'objectif militaire des États-Unis en Syrie consiste à « éliminer le groupe terroriste États islamique », Joseph Dunford semble oublier que celui-ci coïncide avec le but d'Assad, qui tente depuis des années d'empêcher Daech de construire un califat.

Cependant, le responsable américain a obstinément ignoré ce fait et a précisé qu'outre leur objectif militaire, les États-Unis poursuivaient en Syrie un objectif politique qui consiste justement à écarter Bachar el-Assad du pouvoir.

Lire aussi:

Expert français: ce n'est pas Assad qui a tiré des armes chimiques sur la Ghouta
Ankara change de rhétorique: le dialogue avec Assad est désormais possible
L'hostilité envers les Kurdes pousse Ankara à se réconcilier avec Assad
Tags:
Syrie, Bachar el-Assad, Pentagone, Etat islamique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook