Ecoutez Radio Sputnik
    Amman, la capital de Jordania

    Assassinat à Amman d’un écrivain chrétien jugé pour «insulte» à l’islam

    © Flickr/ Gilbert Sopakuwa
    International
    URL courte
    24126
    S'abonner

    L’écrivain jordanien Nahed Hattar a été assassiné devant le tribunal d’Amman le jour même de son procès pour publication sur Facebook d’une caricature jugée anti-islam.

    Jugé pour avoir publié sur Facebook une caricature considérée comme offensante à l'islam, l'écrivain jordanien Nahed Hattar, âgé de 56 ans, a été abattu dimanche dans le quartier d'Abali, au centre d'Amman, alors qu'il se rendait au palais de justice, annonce la presse internationale.

    Selon le quotidien britannique The Independent, M. Hattar a été tué de trois balles alors qu'il devait assister à une audience au cours de laquelle il devait répondre de mépris pour la religion. Son assassin a été arrêté.

    Connu pour son soutien au président syrien Bachar el-Assad et son militantisme chrétien, Nahed Hattar avait été arrêté le 13 août dernier pour avoir publié sur Facebook une caricature montrant un djihadiste sur un lit au paradis, entouré de deux femmes et s'adressant à Dieu comme à un simple serviteur. Il lui demandait d'apporter un verre de vin, des noix de cajou tout en lui ordonnant d'emmener quelqu'un pour nettoyer la chambre, avant de lui faire remarquer qu'il devait frapper à la porte avant d'entrer.

    Les autorités jordaniennes l'ont accusé d'« incitation aux dissensions confessionnelles » et d'« insulte » à l'égard de l'islam, cette religion interdisant toute représentation de Dieu.

    Lire aussi:

    Deux journalistes turcs en prison pour avoir publié des caricatures de Charlie Hebdo
    Plus de 40% de Français préfèrent éviter de publier des caricatures de Mahomet (Ifop)
    Allemagne: attaque contre un journal ayant publié des caricatures venant de Charlie Hebdo, pas de blessés (police)
    Tags:
    écrivains, meurtre, tribunal, chrétiens, islam, caricature, The Independent, Nahed Hattar, Amman, Jordanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik