Ecoutez Radio Sputnik
    Frappe de Deir ez-Zor: Damas a l'enregistrement des négociations Daech/USA

    Frappe de Deir ez-Zor: Damas dit avoir l'enregistrement des négociations Daech/USA

    © Flickr/ Expert Infantry
    International
    URL courte
    Frappe de la coalition anti-Daech contre l'armée syrienne (24)
    2012585

    Le renseignement syrien dispose d'un enregistrement audio de la conversation entre les terroristes de Daech et un commandant américain qui a dirigé les frappes de la coalition internationale contre les troupes gouvernementales syriennes à Deir ez-Zor.

    La présidente de l'Assemblée du peuple (parlement) Hadiya Abbas a annoncé que le renseignement syrien avait un enregistrement des pourparlers des terroristes de Daech et des militaires américains avant la frappe aérienne qui avait fait plus de 80 victimes parmi les militaires.

    « L'armée syrienne a intercepté une conversation entre les Américains et Daech avant le raid américain à Deir ez-Zor », a déclaré Mme Abbas lors d'un point de presse à Téhéran.

    Après avoir réalisé les frappes, les militaires américains ont pressé les terroristes d'attaquer les positions de l'armée syrienne, a poursuivi la présidente du parlement syrien, citée par la chaîne Al Mayadeen.

    Le parlement syrien va rendre publiques plus de précisions par la suite, a-t-elle également promis.

    Samedi dernier, une semaine après la conclusion de l'accord Lavrov-Kerry sur la Syrie, plusieurs chasseurs de la coalition internationale anti-Daech ont frappé des positions de l'armée gouvernementale près de Deir ez-Zor, faisant au moins 83 victimes. Or, la partie américaine a vite qualifié ce raid de « bavure », précisant qu'elle ignorait que ses frappes visaient les troupes gouvernementales.

    Dossier:
    Frappe de la coalition anti-Daech contre l'armée syrienne (24)

    Lire aussi:

    Les USA souhaitent se retirer de l’accord sur la Syrie? Pour Lavrov, c’est non!
    Le commandement central US admet avoir frappé l'armée syrienne
    Le raid US, une "agression" qui atteste le soutien de Daech par les Etats-Unis
    En Syrie, une «bavure» qui suscite de sérieux doutes sur l’attitude US
    Tags:
    commandement, commandant, négociations, terrorisme, coalition anti-Daech, Etat islamique, Deir ez-Zor, Téhéran, Iran, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik