International
URL courte
1130
S'abonner

Un accord historique qui « sauve des vies » et met un terme à un conflit armé sanglant de plus de 50 ans avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) a été signé lundi en Colombie.

Un accord de 297 pages a été signé par le président Juan Manuel Santos et le commandant en chef des Farc Rodrigo Londono, alias Timochenko. Tous les deux, comme les 2 500 invités, étaient vêtus de blanc, symbole de la paix. Un autre symbole est le stylo avec lequel l’accord a été signé : un « baligrafo » fabriqué avec une balle utilisée lors du conflit.

La cérémonie s’est déroulée à Carthagène, sur la côte caraïbe, en présence de 15 chefs d’Etat latino-américains, de 27 ministres des Affaires étrangères et du secrétaire général de l’Onu.

L’accord a été signé avec le stylo « baligrafo » fabriqué avec une balle utilisée lors du conflit.
© AFP 2019 Luis ACOSTA
L’accord a été signé avec le stylo « baligrafo » fabriqué avec une balle utilisée lors du conflit.

Timochenko, qui a parlé en premier, a salué « une nouvelle ère de réconciliation et de construction de la paix » et a pour la première fois demandé « pardon » à « toutes les victimes du conflit ».

« Plus de guerre ! Plus de morts… pour une guerre absurde ! », a déclaré pour sa part le président Santos, disant préférer « un accord imparfait, qui sauve des vies, à une guerre parfaite ».

L'Union européenne a retiré les Farc de sa liste des organisations terroristes après la signature officielle de l'accord de paix. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry, lui aussi présent à la cérémonie, a annoncé que son pays était prêt à envisager cette éventualité.

Les Farc ont été créées en 1964 en tant qu’aile militaire du parti communiste colombien. Elles comptent actuellement quelque 20 000 combattants.

Le conflit en Colombie a fait au moins 220 000 morts, 45 000 disparus et 6,9 millions de déplacés.

Cependant la paix ne sera pas complète dans ce pays tant que l’Armée de libération nationale, un autre groupe rebelle fort de 1 500 combattants, continuera ses activités en Colombie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Colombie: accord décisif vers la paix avec les FARC
Accord historique de cessez-le-feu entre la Colombie et les Farc
Colombie: attaques des FARC, 4 morts et un oléoduc endommagé
Tags:
traité de paix, signature, FARC, Rodrigo Londono (Timochenko), Juan Manuel Santos, Colombie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik