Ecoutez Radio Sputnik
    Paolo Gentiloni

    Rome menace Moscou d’isolement

    © AP Photo/ Amr Nabil
    International
    URL courte
    21180914150

    Le ministre italien des Affaires étrangères estime que le soutien par Moscou de Bachar el-Assad pourrait aboutir à une rupture diplomatique.

    La Russie risque de se retrouver de nouveau dans l’isolement si elle continue de soutenir Bachar el-Assad, a déclaré en direct sur Radio Anch’io le ministre italien des Affaires étrangères Paolo Gentiloni, dans un commentaire de la situation en Syrie, notamment du siège d’Alep par l’armée gouvernementale.

    « Je ne comprends pas très bien le sens de soutenir à tout prix un dictateur ayant perdu la confiance. Combien peut-il y avoir de rebelles parmi les plusieurs milliers d’habitants de la partie assiégée d’Alep pour lancer contre eux des forces aussi massives ? La présidence de la Russie, de concert avec les États-Unis, à la table des négociations sur le règlement syrien est devenue un grand succès diplomatique. Mais si la Russie continue de soutenir les actions d’el-Assad, elle se retrouvera de nouveau dans l’isolement », a affirmé le ministre.

    Selon lui, la Russie n’a pas honoré ses engagements pris après la conclusion de l’accord avec les États-Unis sur la trêve en Syrie.

    « La situation risque de tourner en rupture diplomatique », estime-t-il, espérant cependant que le « bon sens prendra le dessus ».

    « J’espère cependant dans la reprise des négociations dans lesquelles la Russie continuera de jouer un rôle important », a conclu M.Gentiloni.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


    Lire aussi:

    Le Japon perce l'isolement international de la Russie
    Gorbatchev: l'isolement de la Russie est impossible
    Neuf quartiers d’Alep sous le feu nourri des terroristes
    Tags:
    soutien, isolement, Paolo Gentiloni, Alep, Italie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
    • avatar
      Kali
      sana.sy/fr/?p=70852...Zasypkin : Moscou ne permettra point de répéter en Syrie la même agression américaine contre la Libye et l’Irak.....
    • avatar
      michel.louis.loncinen réponse àTerminagay(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Terminagay, mais ... attendu que l'Inverti "Pétasse" pratique en "virtuose" la "géométrie variable" ... Car pour lui, 1.500.000 morts (dont 500.000 enfants) du fait des Etats-Unis (à moi qu'il arrive à affirmer que les deux guerres d'Irak, c'est de la faute ... à la Russie !) ... cela se "justifie" ... Par contre, les ORDURES de DAECH et d'Al Nosra, ce sont de "BONS" terroristes !!!

      Nous connaissons tous la singulière "dialectique" du SIEUR "Pétasse" !!!
    • avatar
      imouts
      La sottise arrogante de ces politicards est abyssale !!! Cela montre bien leur panique totale devant l'échec du plan diabolique de l'Empire pour le Moyen-Orient, et l'effondrement du Système en général !!! Hourra hourra !!
    • zroudia
      Ça lui fait mal de revoir la Syrie comme avant l'envahissement par le terrorisme international !!! Il se trompe de cible celui-ci... la Syrie n'est pas une pizzeria bon marché... le PEUPLE Syrien n'apprécie pas l'OGM !!!
    • mic.dior
      Les politiques italiens sont aussi imbéciles que les français. A la solde des US les italiens ne sont bons qu'à pourrir l'Europe en déversant les envahisseurs qu'ils vont chercher jusqu'aux côtes d'Afrique.
    • tom patasseen réponse àDarius(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Darius, Et vous pouvez m expliquer précisément en quoi mon commentaire est "éloigne de la réalité ".
      Merci.
    • Dariusen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse, ce sont les É.U.A. qui «ont tout fait pour faire échouer les espoirs de paix et de solution pacifique», et non point la Russie !
      Ce n'est point la Russie qui a soutenu des rebelles soi-disant «modérés», mais liés à Al-Qaïda !
      Ce n'est point la Russie qui refuse de communiquer avec le gouvernement légitime de la Syrie !
    • tom patasseen réponse àDarius(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Darius, Il suffit de regarder qui depuis le début du conflit bloque les résolution de l'ONU... (même pratique détestable que pour le MH17 d’ailleurs)
    • jaodernein garshinvic
      "...un dictateur ayant perdu la confiance..."

      ce pauvre pantin de l'Otan probablement n'est même pas au courant que en 2012, après les négociations avec l'opposition NON ARMÉE, Assad a fait des reformes constitutionnelles: maintenant en Syrie on a 30 partis politiques inscrits aux élections, élections libres... combien en Arabie Saoudite ? Zero? Et même pas d’élections ? Donc l'Italie dans cette croisade contre la dictature devrait d'abord réfléchir à une rupture diplomatique avec les saoudiens !!!
      Assad n'a pas perdu la confiance du peuple: on a la preuve dans le fait que dans l'armée arrivent chaque jours des nouvelles recrues pour défendre leur terre: le taux de désertion est même inférieur à celui du Vietnam et cela malgré des plus hautes probabilités d'être touchés. Si ça n'est pas confiance !!!
      Pauvres larbins de l'Otan, ils sont si pénibles...
    • avatar
      antoine.curial
      Houlala, je suis sûr que Poutine est mort de trouille à cette idée...hahaha
      Non mais franchement, ils se prennent pour quelle puissance les spaghettis?
    • avatar
      michel.louis.loncinen réponse àDarius(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Darius, INUTILE de répondre au SIEUR Patasse : c'est lui faire trop d'honneur !!! Mais nous savons QUI est à l'origine de la GUERRE en Syrie ... à partir d'un pseudo "printemps" qui avait eu précédemment pour cadre la Tunisie, la Libye, l'Egypte (qui y a HEUREUSEMENT mis fin) et le Yemen ... et avait échoué au Maroc et en Algérie !!! De cette stratégie "printanière" offrant de frappantes analogies avec les pseudo "révolutions colorées" en Géorgie, républiques d'Asie centrale et Ukraine et la pseudo "révolution parapluie" à Hong Kong ... : les ETATS-UNIS !!!

      Pseuo printemps syrien fomenté pour DETRUIRE le pouvoir LEGITIME de Bachar al-Assad, à la suite de son refus de se plier au diktat étatsunien de laisser passer par oléoduc le gaz et le pétrole des Emirats vers l'Europe via la Turquie ... Ce, dans le cadre de la guerre économique que les USA livrent à la Russie !!!
    • avatar
      Parousnik
      Cet individu comme du reste l'immense majorité des politocards en occident salissent les mots de mensonges en parlant de la Russie et tout ce qui ne se soumet pas au régime totalitaire occidental...et puis isolée de qui ? Il vaut mieux être seul que mal accompagné...En voilà n en tout cas qui doit sucer du nazi`...
    • avatar
      Parousniken réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse, Depuis 15 ans le nombre de civils assassinés par vos amis terroristes doit se situer autour de 3 millions et quelques dizaines millions de victimes... les russes ont donc de la marge..
    • avatar
      Puka Runa
      Lrs échanges rhétoriques des derniers jours n'augurent rien de bon. En diplomatie, les menaces et noms d'oiseaux sont souvent annonciateurs de malheur. Sauf s'il s'agit de tigres de papier.
    • avatar
      crocelaurent
      Est-ce que ce ministre des Affaires étrangères italien a la plus petite idée de ce qui se passe en Syrie ?
      Bachar Al-Assad un dictateur ? Avec 65 % des syriens derrière lui ?
      Et les Etats-Unis qui bombardent consciencieusement les troupes syriennes et qui fournissent les " rebelles modérés " en armes et munitions ?
      Il prend vraiment les gens pour des crétins, en racontant de pareilles âneries !
      Il ne s'est pas encore rendu compte apparemment qu'un dictateur, pour Washington, c'était un chef d'état qui ne se pliait pas aux ordres du " Maître du monde ", et dont le pays sentait la gaz ou le pétrole.
      Et la Syrie pue les deux, pour son malheur !
      Heureusement, la Russie est là pour rabattre le caquet aux va-t-en guerre américains et à leurs esclaves européens, à coups de missiles S-400 s'il le faut !
      Les seuls à avoir le droit de décider du sort de la Syrie, ce sont les syriens et personne d'autre !
      Et je pense que dans peu de temps, la frontière entre la Syrie et la Turquie sera hermétiquement fermée aux convois d'armes et de munitions " humanitaires ", car le ciel syrien sera interdit aux appareils de la coalition, car la Russie va certainement se retirer de ce ramassis d'assassins en tous genres et agir en conséquence ! Rappelez-vous ! C'est le seul pays qui a le droit d'intervenir en Syrie !
    • JMen réponse àRed(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      Red, Je suis d'accord sur le fait que l'Italie fait pâle figure à menacer la Russie d'isolement avec ses 59 millions d'habitants, quand la Chine et l'Inde soutiennent la Russie avec respectivement 1357 et 1252 millions d'habitants.
      L'Italie a de très bons rapports avec la Russie. Il est dommage qu'elle les compromette. Mais en Italie comme en France, c'est rarement la voix des peuples locaux que les politiques expriment lorsqu'ils se prononcent.
    • Dariusen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse, La Chine, entre autres, et elle a bien raison, face à de telles «résolutions» !
    • JMen réponse àtom patasse(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      tom patasse, Je ne vous mettrai jamais -1 parce que j'aime bien vos commentaires un peu provocateurs. Et puis je pense que si vous n'étiez pas là, Sputnik paierait quelqu'un pour remplir votre rôle - si ce n'est déjà le cas - car une voix dissidente renforce toujours les convictions de ceux qui ne sont pas d'accord avec elle.
      Coluche disait que lorsque 2 éléphants se battent, c'est toujours l'herbe qui est écrasée. Les populations ont rarement leur place, ni d'un côté ni de l'autre. Elles donnent souvent l'impression d'être seulement utilisées.
      Mais là où je ferai la différence entre la Russie et les USA, c'est que la première a des hommes au sol et accompli de nombreuses tâches au service des populations, alors que la seconde est seulement en l'air à jeter des bombes dont on doute qu'elles tombe toujours sur des méchants.
      La Russie a perdu plusieurs hommes, tombés alors qu'ils remplissaient des missions d'assistance aux populations. Les Américains ont sans doute perdu des hommes, mais pas dans de telles circonstances.
    • avatar
      mounir.assi
      Ohhhh, le chien a appris la lecon de ses maitres, l'Italie 2 eme plus grand vassal Americain en Europe et en plus en faillite, cet imbecile ouvre la bouche.
      Va manger tes pates sinon la Russie bombardera tes usines de spaghettis et tu mourras de faim, sale traitre.
    • maurice
      Mais que fait l'Italie ?
    Afficher les nouveaux commentaires (0)