Ecoutez Radio Sputnik
    Un mémorial aux victimes du crash du Boeing MH17 au sud-est de l'Ukraine

    L'enquête sur le crash du MH17 est motivée politiquement, selon Moscou

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (287)
    68465

    Les conclusions du parquet néerlandais sur la catastrophe du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans le ciel du Donbass montrent que l'enquête n'est pas objective et est motivée politiquement, a déclaré ce mercredi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

    Selon la déclaration de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, les conclusions du parquet néerlandais sur la catastrophe du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans le ciel du Donbass montrent que l'enquête n'est pas objective et est motivée poltiiquement.

    « La Russie est déçue par le fait que la situation autour de l'enquête sur la catastrophe du Boeing ne change pas. Les conclusions du parquet néerlandais montrent que l'enquête n'est pas objective et est motivée politiquement », a-t-elle indiqué.

    Maria Zakharova précise également dans son commentaire officiel que la participation de l'Ukraine dans le groupe d'enquête conjoint nuit à la situation. La présence de l'Ukraine dans ce groupe permet à ce pays de faire avancer l'enquête dans une direction erronée, souligne la porte-parole.

    « La Russie avait dès le début proposé de travailler de manière conjointe et de s'appuyer seulement sur les faits. Au contraire les enquêteurs internationaux ont empêché Moscou de participer de manière complète à l'enquête. Cela ressemble à une mauvaise blague, mais dans le même temps, ils ont fait de l'Ukraine un membre à part entière du groupe d'enquête conjoint, lui ayant donné la possibilité de falsifier les preuves et de faire avancer l'affaire dans ses intérêts », lit-on dans son commentaire officiel.

    Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'était écrasé le 17 juillet 2014 dans le ciel du Donbass dans des circonstances encore obscures. Les 298 personnes se trouvant à bord de l'avion ont péri. L'enquête sur la catastrophe est menée par un groupe conjoint composé des experts australiens, belges, malaisiens, néerlandais et ukrainiens.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (287)

    Lire aussi:

    Vol MH17: Moscou dénonce de pures spéculations
    Le radar russe n’a enregistré aucun objet à l’origine du crash du MH17
    Almaz-Anteï présente de nouvelles données dans l’enquête sur le vol MH17
    Enquête sur le crash du MH17: Bellingcat a falsifié les données
    Tags:
    enquête, avions, Crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines, Maria Zakharova, Pays-Bas, Donbass, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik