Ecoutez Radio Sputnik
    Beyrouth

    Beyrouth se transforme en une ville fantôme

    © AFP 2019 JOSEPH EID
    International
    URL courte
    0 124
    S'abonner

    Qu’arrive-t-il à la capitale libanaise, longtemps louée pour son dynamisme économique et culturelle et prisée des touristes? Il semble que la métropole arabe ne soit plus ce qu’elle était.

    Les rues du centre-ville de la capitale libanaise sont vides depuis déjà trois mois. La crise économique et le manque de sécurité dans le pays en raison de l'effondrement politique intérieure et régional explique en partie cette dégradation.

    Ali Abdel Wahed, directeur de l'un des organismes qui n'ont pas encore fermé leurs portes dans le centre de Beyrouth, a déclaré dans une interview à Sputnik que tous les restaurants et les centres commerciaux avaient fermé les uns après les autres.

    « Il y a encore deux restaurants et deux magasins qui restent ouverts au centre, car leur propriétaire est un citoyen saoudien », fait savoir M. Wahed.

    « Le seul espoir pour les quartiers centraux de Beyrouth résidait dans les touristes arabes du golfe Persique et les voyageurs occidentaux. En outre, les autorités ont bloqué un certain nombre de rues pour des raisons de sécurité liées aux manifestations contre les ordures accumulées dans les rues », explique Ali.

    François Hollande
    © REUTERS / Enrique Marcarian

    Selon lui, les pertes financières des entrepreneurs dans le centre-ville sont énormes, parce que l'afflux d'argent a soudainement cessé en raison d'un manque de touristes. Les entrepreneurs désespérés sont contraints de déclarer à leurs employés que ce n'est pas la peine de venir travailler.

    À son tour, le conseiller du ministre libanais de l'Économie, Jasem Ajaqa, a déclaré à Sputnik qu'environ un millier d'entreprises avaient déposé le bilan à Beyrouth ces derniers temps.

    « La plupart de ces entreprises travaillaient dans le domaine des services touristiques, leurs dépenses dépassaient fortement leurs recettes. Sans surprise, ils ont dû arrêter leurs affaires, car le tourisme s'est réduit considérablement », a expliqué M. Ajaqa.

    La raison pour laquelle les touristes étrangers ne tiennent plus à visiter le pays est le manque de sécurité et la menace terroriste provenant de la Syrie voisine.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le Liban veut se doter de chars T-72 russes
    Arméniens du Liban: le souvenir du génocide toujours brûlant
    Hollande au Liban, un tour pour rien?
    Riyad suspend son aide militaire au Liban
    Tags:
    économie, tourisme, crise des ordures, crise, Beyrouth, Liban
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik