International
URL courte
1301749
S'abonner

Le 30 septembre marquera le premier anniversaire de l’opération antiterroriste des forces aériennes russes en Syrie. Pour le général Dominique Trinquand, la Russie a atteint l’objectif qu'elle s'était fixée.

À la veille de cette date, Dominique Trinquand, expert français en matière de gestion des crises et d'opérations de maintien de la paix, a accordé une interview à Sputnik portant sur les résultats de l'opération russe.

« Dresser le bilan, c'est un petit peu tôt parce que la crise n'est pas terminée en Syrie », a déclaré à Sputnik le général Dominique Trinquand, assurant que l'effet de l'opération russe en Syrie est bien réel.

Les forces russes ont soutenu le gouvernement, « le seul qui existe actuellement en Syrie et qui était capable d'empêcher l'effondrement de la Syrie », a-t-il ajouté.

M. Trinquand signale que pour créer un avenir en Syrie, plusieurs parties concernées doivent se réunir autour d'une table de négociation.

« Les opérations qui se déroulent actuellement montrent qu'à l'évidence, ou la Russie appuie trop le gouvernement syrien, ou la Syrie n'écoute pas le gouvernement russe. Mais il y a un moment où il faut arrêter les combats pour permettre de parler », a conclu le général.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Le ministère japonais de la Défense salue l'opération russe en Syrie
En Syrie, l'arme chimique devient une arme politique
En guerre contre le terrorisme, Moscou et Damas «protègent l'humanité»
«Les avions russes ont redonné aux Syriens un espoir de vie et de sécurité»
Tags:
opération, crise syrienne, bilan, aviation, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook