International
URL courte
27272
S'abonner

Selon les informations reçues de sources proches du commandement des forces kurdes peshmergas, l'armée irakienne et les Peshmergas se préparent à une opération de grande envergure visant à libérer Mossoul des terroristes de Daech.

En prévision de l'opération, les États-Unis ont envoyé en Irak un contingent supplémentaire en renfort. En outre, des soldats allemands, français et canadiens vont soutenir les forces irakiennes. Ainsi, environ 80 000 militaires prendront part à l'opération: 50 000 soldats de l'armée gouvernementale irakienne, 20 000 combattants peshmergas et turkmènes et 10 000 représentants des tribus sunnites.

Dans un entretien accordé à Sputnik, le représentant du parti démocratique du Kurdistan (PDK) Said Mamuzini révèle les détails de la prochaine opération, qui, selon lui, sera lancée dans la première semaine d'octobre.

« Les derniers préparatifs sont en cours. Jusqu'à Mossoul, les forces peshmergas ont libéré plusieurs grandes colonies kurdes des djihadistes. Par conséquent, ils ont réussi à s'approcher de Mossoul. Parallèlement, l'armée gouvernementale irakienne a lancé une offensive sur leur front et s'est également approchée de la ville. L'opération de Mossoul commencera simultanément sur cinq flancs », indique M. Mamuzini.

« Nous espérons terminer l'opération pour libérer Mossoul dans quelques mois », ajoute-t-il.

« Les troupes iraniennes ne prendront pas part à l'opération car les États-Unis ne le veulent pas. Cependant, les forces turkmènes seront impliquées dans l'opération, la Turquie entraînant les combattants turkmènes », souligne encore le responsable kurde.

Mossoul, à 400 kilomètres au nord de la capitale irakienne, Bagdad, reste le fief de Daech en Irak depuis 2014.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

«No boots on the ground»: pourquoi dépêcher 500 soldats US en renfort à Mossoul?
La France intensifie son aide à l'Irak pour la reprise de Mossoul
Daech exécute 40 personnes à Mossoul
Irak: 19 djihadistes haut placés de Daech morts à Mossoul
Les Kurdes chassent Daech de six villages près de Mossoul
Tags:
opération, Parti démocratique du Kurdistan (PDK), Peshmerga, Etat islamique, Mossoul, Turquie, Canada, France, Irak, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook