International
URL courte
34322
S'abonner

Le défunt Shimon Peres avait un sens de l'État qu'on peine à retrouver sur la scène politique actuelle, y compris en Israël, estime le président de l'association La Paix Maintenant Alain Rozenkier.

Contacté par Sputnik, M. Rozenkier a souligné que Shimon Peres était le dernier des pères fondateurs de l'État hébreu qui avait épousé toutes les péripéties de sa création.

« C'est une personnalité complexe: d'une part, la préoccupation de la sécurité, ça a été un petit peu sa ligne de conduite durant toute la première partie de sa carrière politique, et le deuxième volet, c'est l'aspiration à la paix », indique l'interlocuteur de l'agence.

Il reconnaît que Shimon Peres a joué un rôle dans le développement de la colonisation palestinienne, notamment à Hébron, mais « il a dit par la suite regretter les positions qu'il avait prises, qu'il ne pensait pas que ce phénomène prendrait autant d'ampleur et que s'il l'avait su, il n'aurait pas donné son accord, par exemple, aux premières implantations qu'il a autorisées ».

Selon lui, la présence de Mahmoud Abbas aux obsèques de M. Peres constitue la preuve de la reconnaissance des efforts qu'il a déployés pour parvenir à une entente avec les Palestiniens.

M. Rozenkier rappelle en outre que la France a joué un rôle important dans l'armement de l'armée israélienne notamment grâce aux relations que Shimon Peres avait su nouer avec Paris.

« Mais encore une fois le fait d'armer Israël et d'avoir un Israël fort, ça ne veut pas dire qu'il s'agisse d'un Israël militariste, expansionniste. La force est la condition sine qua non de l'exercice de la souplesse et de pouvoir parvenir à la paix, parce qu'il faut pouvoir être fort pour pouvoir faire des compromis », explique-t-il.

Toujours d'après lui, la politique conduite par le gouvernement de Benjamin Netanyahu vise en premier chef à préserver le statu quo actuel dans les rapports entre Israël et les Palestiniens, « qui lui permet petit à petit de grignoter, de développer les implantations, ce à quoi n'était pas fondamentalement favorable Shimon Peres ».

« Ce qui est clair dans tous les cas, c'est que sur la scène politique actuellement il manque des hommes d'État, non pas des hommes politiques qui font de la politique politicienne, mais des hommes qui ont une vision et un sens de l'État qu'avait Peres et ils font actuellement cruellement défaut », conclut M. Rozenkier.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

 

Lire aussi:

Trêve ou duel: Hollande et Sarkozy dans le même avion pour les obsèques de Peres
Shimon Peres, un homme de grands rêves
Shimon Peres a fait don de ses organes avant sa mort
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Tags:
Palestiniens, colonisation, conflit israélo-palestinien, décès, Shimon Peres, Alain Rozenkier, Mahmoud Abbas, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook