Ecoutez Radio Sputnik
    Le président turc Tayyip Erdogan

    Russie-Turquie: vers un niveau de relations sans précédent?

    © AFP 2017 ADEM ALTAN
    International
    URL courte
    1057522

    Après la crise profonde qu’ont traversée les relations entre la Russie et la Turquie, Recep Tayyip Erdogan ambitionne non seulement de les normaliser, mais d’arriver à un niveau entièrement nouveau.

    Une nouvelle page marquée par des relations sans précédent entre Moscou et Ankara ? Du moins, c'est qu'annonce le chef d'États turc : « Nous avons pour but de revenir à l'ancien niveau de coopération et même de le dépasser. »

    Comme l'explique Recep Tayyip Erdoga, la Turquie est en train de normaliser ses relations avec ses voisins, y compris avec Moscou.

    « Nous négocions avec la Russie de différents sujets, l'agriculture, l'énergétique, l'économie, le tourisme », a-t-il détaillé.

    Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la Turquie cherche activement à rétablir ses relations avec Moscou. « Nous avons une détermination et une volonté politique pour approfondir notre coopération » avait précédemment déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu.

    Pour rappel, Moscou et Ankara ont traversé, fin 2015, une grave crise diplomatique. Le 24 novembre dernier, les forces aériennes turques ont abattu un bombardier russe Su-24 engagé dans l'opération antiterroriste en Syrie sous prétexte de violation de sa frontière nationale. Le pilote du Su-24, Oleg Pechkov, a été tué par des combattants opérant dans la région après s'être éjecté en parachute.

    L'incident a provoqué une brusque dégradation des relations entre la Turquie et la Russie, qui a notamment suspendu le régime sans visas entre les deux pays. Moscou a adopté des mesures de rétorsion contre Ankara, comprenant entre autres un embargo sur l'importation de fruits et légumes turcs, l'interdiction pour les employeurs russes d'embaucher des travailleurs turcs, l'interdiction des vols charter vers la Turquie et la vente de voyages vers ce pays par les tour-opérateurs russes.

    Ce n'est que le 27 juin que le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan a présenté des excuses pour la destruction en novembre 2015 du bombardier russe.

     

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    L’interview qui fâche: une chaîne allemande attaque la Turquie en justice
    La Turquie n'a pas coordonné son opération en Syrie avec la Russie et l'Iran
    L’UE versera 30 euros par mois aux migrants se trouvant en Turquie
    Tags:
    Recep Tayyip Erdogan, Russie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik