International
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
21451
S'abonner

Les relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ne seront pas développées à l’instar de l’approche suisse ou norvégienne.

Le format de « Brexit souple » ne figure pas au programme, a tranché la première ministre britannique Theresa May le 2 octobre lors d'une conférence du Parti conservateur.

« Pas question de choisir entre le "Brexit souple" et le "Brexit dur" (…). Brexit signifie Brexit », a insisté la première ministre britannique.

Selon elle, les relations de l'après Brexit entre le Royaume-Uni et l'UE seront basées sur un tout autre accord sans aucune référence à celui en vigueur.

« Lors des négociations sur les conditions de sortie, il n'y aura pas de tentatives d'établir un système proche de la variante actuelle ou du modèle de coopération de la Suisse ou de la Norvège avec l'UE. Il s'agit d'un tout nouvel accord entre un Royaume-Uni souverain et l'Union européenne », a poursuivi Theresa May.

La Norvège n'est pas membre de l'UE, mais y est intégrée en tant que membre de l'Espace économique européen (EEE) et de l'Association européenne de libre-échange (AELE/EFTA).

Pour sa part, la Suisse est liée à l'UE par des accords bilatéraux, ayant notamment autorisé l'exercice de certaines lois de l'Union européenne sur son territoire.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

La date du Brexit se précise
Ce que le Brexit coûte chaque semaine aux contribuables britanniques
Oups! Le Brexit provoque un nouveau problème
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Tags:
accord, membres, pays, premier ministre, Brexit, Parti conservateur (Royaume-Uni), Association européenne de libre-échange (AELE), Espace économique européen, Union européenne (UE), Theresa May, Norvège, Suisse, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook