International
URL courte
23361
S'abonner

Le gouvernement allemand viole les droits de réfugiés en expulsant les Afghans ayant sollicité le droit d'asile, affirme le ministre afghan des Réfugiés Alami Balkhi.

Dans une interview accordée à Sputnik, M. Balkhi a indiqué qu'environ 154 000 migrants afghans avaient demandé l'asile en Allemagne, qui se déclarait initialement prête à accueillir tous les réfugiés avant de changer de position et d'annoncer son intention d'expulser un certain nombre de migrants.

« Les pays européens qui décident de renvoyer les réfugiés de manière unilatérale violent les droits de ces derniers (…). Nous n'accepterons pas cette décision des pays européens sous quelque forme que ce soit », a souligné le ministre.

« Nous avons mené une étude avant d'établir que seuls 125 personnes étaient prêtes à revenir en Afghanistan conformément à la décision du gouvernement allemand. Ensuite, d'autres Afghans ont regagné leur pays natal, il s'agit de près de 2 000 personnes au total », a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

Toujours d'après lui, ce nombre devra augmenter, les Afghans ayant compris que « leurs attentes ne s'étaient pas réalisées » et qu'il était « plus agréable » de vivre dans leur pays natal qu'en Europe.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

 

Lire aussi:

Retour au pays contre formation: l’Allemagne propose un «deal» aux réfugiés
Les réfugiés en Allemagne sont souvent surqualifiés
Merkel: les réfugiés illégaux doivent partir
Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Tags:
crise migratoire, déportation, réfugiés, Alami Balkhi, Afghanistan, Europe, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook