International
URL courte
8225
S'abonner

L’Onu a démenti lundi tout lien entre son secrétaire général, Ban Ki-moon, et le neveu de ce dernier impliqué dans une affaire de corruption.

Le bureau du secrétaire général de l'Onu a annoncé que Ban Ki-moon n'entretenait pas des liens avec son neveu, impliqué dans une affaire de corruption, et n'avait rien à voir avec l'activité de ce dernier.

« Nous ne ferons pas de commentaires sur les procédures judiciaires qui parlent d'elles-mêmes. Le secrétaire général n'a pas de contact avec cette personne et n'est lié d'aucune façon lié avec elle », a dit aux journalistes Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général de l'Onu.

Il a insisté sur le fait que Ban Ki-moon « n'avait entretenu aucun contact » avec son neveu pendant près de 10 ans passés à la tête de l'organisation.

L'agence sud-coréenne Yonhap a annoncé mardi qu'un tribunal a condamné Ban Joo-hyun, neveu du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, à une amende de 590 000 dollars.

L'ancien premier ministre portugais Antonio Guterres
© AFP 2020 Toshifumi Kitamura
Ban Joo-hyun, fils de Ban Ki-sang, frère cadet de Ban Ki-moon, a été jugé coupable d'avoir fabriqué de toutes pièces des documents censés montrer l'intention du gouvernement qatari d'acheter au Vietnam un gratte-ciel appartenant à l'entreprise de construction sud-coréenne Keangnam Enterprises Inc.

Ban Joo-hyun, qui travaillait alors pour une société américaine d'investissement dans l'immobilier, a touché de l'argent de Keangnam Enterprises en 2014 afin d'arranger la vente de l'immeuble au gouvernement qatari. Il aurait affirmé à l'entreprise qu'il pouvait se servir de l'influence de son oncle pour contacter directement le roi du Qatar.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualit& eacute;s les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Irrité par les propos de Ban Ki-moon, Damas accuse l’Onu d’inefficacité
Corées: Ban Ki-moon redoute un dérapage aux conséquences dévastatrices
Ban Ki-moon, Sarkozy, Le Pen… les "Oscars" des ennemis de l'Ukraine décernés
Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
Tags:
condamnation, démenti, corruption, ONU, Ban Ki-moon, Qatar, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook