Ecoutez Radio Sputnik
    un militant de Daech à Mossoul

    Les terroristes de Daech fuient Mossoul pour Raqqa

    © REUTERS / Stringer/File Photo
    International
    URL courte
    861038
    S'abonner

    Selon les informations reçues de sources proches du commandement des forces kurdes peshmergas, l'armée irakienne et les Peshmergas se préparent à une opération de grande envergure visant à libérer Mossoul des terroristes de l'État islamique.

    En prévision de l'opération, les États-Unis ont envoyé en Irak un contingent supplémentaire en renfort. En outre, des soldats allemands, français et canadiens vont soutenir les forces irakiennes. Ainsi, environ 80 000 militaires prendront part à l'opération: 50 000 soldats de l'armée gouvernementale irakienne, 20 000 combattants peshmergas et turkmènes et 10 000 membres des tribus sunnites.

    Dans un entretien accordé à Sputnik, Said Mamuzini, membre du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), souligne que sur fond de préparatifs pour l'opération les combattants de Daech fuient Mossoul pour se réfugier à Raqqa, en Syrie.

    Selon lui, l'opération doit débuter dans quelques jours, les derniers préparatifs sont en cours. D'après les informations des Kurdes, Daech fait creuser des tranchées autour de Mossoul ainsi que pose des pièges avec des bombes et des mines. En outre, les djihadistes ont placé autour de la ville des véhicules piégées et des mines dans des maisons vides.

    « Daech est en panique en prévision de l'opération dans la région de Mossoul. Selon les informations reçues, de nombreux militants fuient Mossoul vers la ville syrienne de Raqqa. Les commandants de Daech avec leurs familles se déplacent en masse à Raqqa », a indiqué M. Mamuzini.

    De manière générale, il n'y a plus de forces importantes des terroristes à Mossoul, explique l'homme politique kurde, ce qui permettra de libérer la ville plus tôt que prévu.

    « Il y a des rumeurs indiquant que le chef de Daech Abou Bakr al-Baghdadi applique une nouvelle stratégie concernant Mossoul. Il a déclaré aux militants: "si vous pouvez vous battre pour Mossoul, battez-vous, sinon, préparez des pièges, détruisez la ville et fuyez », a fait savoir M. Mamuzini.

    Mossoul, située à 400 kilomètres au nord de la capitale irakienne Bagdad, reste le fief de Daech en Irak depuis 2014.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le Charles-de-Gaulle et ses Rafale mobilisés en vue d’une prise de Mossoul
    «No boots on the ground»: pourquoi dépêcher 500 soldats US en renfort à Mossoul?
    Une batterie d’artillerie française déployée près de la ville irakienne de Mossoul
    L’Irak pourrait poursuivre les USA pour leur intervention militaire
    Tags:
    Peshmerga, Etat islamique, Syrie, Raqqa, Irak, Mossoul
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik