International
URL courte
21238
S'abonner

La campagne électorale bat son plein aux Etats-Unis, et les candidats à la vice-présidence sont entrés en scène. Au cours de leur débat, les colistiers de Donald Trump et de Hillary Clinton n’ont pas manqué de s’exprimer sur la Syrie et les « provocations de la Russie ».

Le candidat républicain Mike Pence a sonné l'alarme signalant qu'à l'heure où le plus grand pays du monde, les Etats-Unis, avait quitté l'accord de cessez-le-feu, Vladimir Poutine déployait des systèmes antimissiles en Syrie.

« L'Amérique doit mettre en place, dès à présent, des zones de sécurité pour que les familles vulnérables avec des enfants puissent quitter ces territoires (en Syrie). Nous devons travailler avec nos partenaires authentiques en temps réel, dès maintenant, pour le réaliser », a dit M.Pence lors d'un débat avec le candidat démocrate à la vice-présidence Tim Kaine.

Il a ajouté que le « dirigeant russe dictait ses conditions aux Etats-Unis » en Syrie.

« Les provocations de la Russie doivent être contrées par la force des Etats-Unis. Si la Russie veut poursuivre ses attaques barbares contre les civils à Alep, les Etats-Unis devront être prêts à utiliser leurs forces armées pour frapper les cibles militaires du régime (du président syrien Bachar) d'el-Assad », a-t-il affirmé.

« Nous devons également déployer un bouclier antimissile en République tchèque et en Pologne, idée à laquelle Barack Obama et (la candidate démocrate à la présidence) Hillary (Clinton) ont renoncé pour ne pas offenser les Russes en 2009 », a renchéri Mike Pence.

La Russie a déclaré à maintes reprises que les frappes aériennes en Syrie étaient précédées de vérifications minutieuses des données de reconnaissance et que les informations sur les bombardements de sites civils n'ont jamais trouvé confirmation. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a qualifié de « gratuites » les accusations selon lesquelles la Russie aurait frappé un convoi humanitaire à Alep.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

 

Lire aussi:

La rupture du dialogue sur la Syrie, «un faux semblant» US
Moscou confirme la livraison de missiles S-300 en Syrie
Ambassade russe attaquée en Syrie: les USA bloquent la condamnation de l’Onu
Deux patrouilleurs français envoyés au large de Jersey
Tags:
accusation gratuite, convois humanitaires, défense antimissile, provocation, Vladimir Poutine, Bachar el-Assad, Hillary Clinton, Barack Obama, Tim Kaine, Mike Pence, États-Unis, Pologne, République tchèque, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook