Ecoutez Radio Sputnik
    l`ours

    «L’ours ne dort jamais»: quand le colistier de Trump invente des proverbes russes

    © Flickr/ Rob Annis
    International
    URL courte
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)
    8130
    S'abonner

    Quand l’objectif est de gagner, la créativité de certains politiques ne connaît pas de limites. Au cours des derniers débats entre les vice-présidents potentiels, le républicain Mike Pence a cité un «vieux proverbe russe». Le hic, c’est qu’il avait inventé de toutes pièces…

    Citer des proverbes et aphorismes peut insuffler un air « intello » à tout discours, c'est bien connu. Toutefois, le colistier de Donald Trump, le républicain Mike Pence, a décidé d'aller un peu trop loin.

    « Il y a un vieux proverbe qui dit "l'ours russe ne meurt jamais, il hiberne simplement"», a déclaré M. Pence lors de débats avec son adversaire du camp démocrate, Tim Kaine.

    Toutefois, plusieurs internautes ont remarqué qu'un tel proverbe russe n'existait pas !

    Mike Pence se souvient d'un « vieux proverbe » dont je n'ai jamais entendu parler: « L'ours russe ne meurt jamais, il hiberne simplement». Bah, non.

    Personne n'a dit ça.

    Le vieux proverbe dit — l'ours russe ne ment jamais, il distord de la vérité.

    « L'ours russe ne meurt jamais, il hiberne simplement » n'est pas un proverbe réel. Tout comme Trump et Pence ne sont pas des gens réels.

    La campagne électorale bat son plein aux Etats-Unis, et les candidats à la vice-présidence sont entrés en scène le 4 octobre. Lors de leur débat, les adversaires ont abordé la crise syrienne, le nucléaire nord-coréen et les relations avec la Russie.

    Selon le sondage de la chaîne CNN, 48% des téléspectateurs ont déclaré M. Pence vainqueur et 42% ont donné leur voix à M. Kaine. À l'issue des débats, le candidat à la présidentielle Donald Trump a félicité son colistier:

    « Mike Pence a remporté une grande victoire! Nous tous devons être fiers de Mike! », a-t-il écrit.

    En effet, bien joué, M. Pence !

    Dossier:
    Présidentielle 2016 aux Etats-Unis (404)

    Lire aussi:

    Tim Kaine: Clinton prête à un «accord strict» avec Poutine
    Clinton pointée du doigt pour l’émergence de Daech en Irak
    «Non, Trump ne soutient pas Vladimir Poutine!»
    Tags:
    proverbe, débats télévisés, Tim Kaine, Mike Pence, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik