Ecoutez Radio Sputnik
    Une centrale nucléaire

    Nucléaire et énergie: la Russie suspend un accord avec les USA

    © AP Photo / Petr David Josek
    International
    URL courte
    19623
    S'abonner

    Le premier ministre russe Dmitri Medvedev a signé un décret sur la suspension de l'accord avec les États-Unis sur la coopération dans les secteurs nucléaires et de l'énergie. Selon le document, une telle décision a été prise en raison des restrictions américaines à la coopération avec la Russie dans le domaine de l'énergie nucléaire.

    Selon le décret, les mesures prises par les États-Unis dans le cadre des sanctions antirusses ont directement affecté la coopération envisagée par l'accord signé le 16 septembre 2013 à Vienne.

    En avril 2014, l'Agence fédérale russe de l'énergie atomique Rosatom avait reçu une lettre du département américain de l'Énergie, selon laquelle, Washington suspendait la coopération dans le domaine de l'énergie nucléaire à cause des événements en Ukraine.

    Une telle étape de la partie américaine est une violation substantielle de l'accord qui vise à renforcer la coopération entre la Russie et les États-Unis dans les secteurs nucléaires et de l'énergie, estime le gouvernement russe.

    Toutefois, Moscou s'est réservé le droit de relancer la coopération « lorsque cela est justifiée d'un point de vue du contexte général des relations avec les États-Unis ».

    Lundi dernier, le président russe Vladimir Poutine a signé un décret portant sur la suspension de l'accord avec les Etats-Unis sur le recyclage du plutonium. Cette décision est liée à l'apparition « d'une menace à la stabilité stratégique suite aux actes inamicaux des États-Unis à l'encontre de la Russie », ainsi qu'à l'incapacité des États-Unis à respecter leurs propres engagements dans le domaine du recyclage du plutonium militaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Plutonium: Moscou ne juge plus possible d’être seul à appliquer l’accord
    Une usine nucléaire chinoise ouverte aux touristes
    L’arsenal nucléaire qui a 40 ans coûtera des mds USD au prochain président US
    Menace nucléaire: Washington compare la Russie à la Corée du Nord
    Tags:
    plutonium, énergie, nucléaire, accord, Rosatom, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik