Ecoutez Radio Sputnik
    S-300

    Moscou annonce ses intentions d'abattre tout missile menaçant en Syrie

    © Sputnik. Alexey Fillipov
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    4067998456724

    Le ministère russe de la Défense a annoncé planifier d'abattre tous les objets volants non identifiés en Syrie à des fins défensives, ce suite aux informations selon lesquelles Washington réfléchissait à effectuer des frappes contre l'armée syrienne.

    La défense aérienne russe abattra aéronef non identifié en Syrie, a communiqué le ministère russe de la Défense, soulignant que les systèmes antiaériens S-300 et S-400 n'auraient pas le temps de déterminer son appartenance.

    « Il faut être conscient du fait que les systèmes russes n'auront pas le temps de déterminer "en ligne directe" le trajet précis des missiles et leur appartenance. Et ceux qui prétendent qu'il existe des avions invisibles vont au devant de graves déconvenues », a mis en valeur le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a de son côté affirmé que les systèmes russes S-300 et S-400 récemment fournis à la Syrie ne posaient quant à eux aucune menace et qu'on n'y avait recourt qu'à des fins purement défensives.

    Toute frappe aérienne ou tir de missile contre les territoires contrôlés par le gouvernement syrien posera une menace évidente aux militaires russes, a précisé M. Konachenkov.

    « Aujourd'hui, la plupart d'officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie travaillent au sol, livre de l'aide humanitaire, mènent des pourparlers avec les gouverneurs des localités et des unités armées dans de nombreuses provinces syriennes », at-il expliqué M. Konachenkov.

    « Grâce à leur activité, 732 localités et des centaines de milliers de Syriens ont pu retrouver une vie normale. Aussi tout tir de missile ou frappe aérienne contre le territoire contrôlé par le gouvernement syrien présentera-t-il une menace flagrante pour les militaires russes », a poursuivi le général.

    Plus tôt dans la semaine, Moscou a confirmé la mise en place de systèmes S-300 en Syrie arguant qu'il fallait des mesures concrètes pour éviter des « bavures » contre les militaires russes semblables à la frappe de la coalition internationale dirigée par les États-Unis contre Deir-ez-Zor. Ainsi, l'armée syrienne est dotée de systèmes antiaériens efficaces et la portée de tir des systèmes russes pourra prendre au dépourvu tout objet volant non identifié, a souligné le ministère.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    Un manuel pour le futur président US: qui élabore la stratégie du pouvoir aux USA
    Les USA réfléchissent à des frappes contre l’armée syrienne
    Moscou élabore un plan en cas de rupture des pourparlers avec les USA sur la Syrie
    Le Front al-Nosra, le plus grand gagnant des accords russo-américains?
    Ambassade russe attaquée en Syrie: les USA effacent les traces terroristes
    Des journalistes et le personnel de l'Onu pilonnés dans un hôtel à Alep
    Tags:
    missiles, tir, menaces, défense antiaérienne, frappe aérienne, avions, S-400, S-300, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, Sergueï Lavrov, Moscou, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik