International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
22154
S'abonner

Bien décidé à punir « les hackers du Kremlin », le Sénat américain pourrait introduire de nouvelles sanctions contre la Russie…

Un projet de loi visant à introduire des sanctions contre les « cybercriminels russes » sera soumis sous peu au Congrès des États-Unis, a déclaré Cory Gardner, le président du sous-comité du Sénat sur les questions de cybersecurité.

En cas de ratification, poursuit le sénateur, la Maison Blanche sera tenue de procéder à une enquête contre tous ceux qui mettent en cause la cybersecurité du pays et « de réclamer avec insistance, le cas échéant, l'introduction de sanctions à leur égard ».

Rappelons que les systèmes de renseignement des États-Unis accusent ˗ sans toutefois présenter de preuves tangibles ˗ le gouvernement russe d'avoir orchestré indirectement les récents piratages et la fuite de données confidentielles de nature politique en vue d'intervenir dans la campagne présidentielle américaine.

« Compte tenu de l'envergure du piratage et de son caractère secret, nous croyons que seuls des hauts représentants du gouvernement russe auraient pu orchestrer ces cyberattaques », ont indiqué les services de sécurité.

Rappelons qu'auparavant, Guccifer 2.0 avait rendu public des numéros de téléphone, des adresses courriel, des mots de passe de bases de données et des documents à usage interne du comité démocrate chargé de lever des fonds pour les élus du Congrès (DCCC).

L'entreprise américaine de cybersecurité Crowdstrike insiste toujours sur le fait que le piratage des serveurs serait l'œuvre de hackers « gouvernementaux » russes. Le Kremlin de son côté a rejeté ces accusations. Notamment, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a exclu toute possibilité que le gouvernement ou des établissements gouvernementaux soient liés à l'attaque.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Wikileaks publie de nouvelles révélations sur le pouvoir en Turquie
WikiLeaks fait état du blocage de son site en Turquie
Panama papers et Wikileaks: le deux poids, deux mesures des USA
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
sanctions, sanctions antirusses, cybersécurité, cyberattaque, Sénat des États-Unis, Cory Gardner, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook