Ecoutez Radio Sputnik
    International

    «L'Ukraine sera un gros problème pour le nouveau président US»

    International
    URL courte
    8212
    S'abonner

    L'Ukraine pourrait bien être une épine dans le pied du nouveau président des États-Unis, car «tout n'est pas tel qu'il semble être» dans cette ex-république soviétique.

    Le nouveau président américain devra faire face à une multitude de problèmes non résolus, dont la crise qui se poursuit en Ukraine depuis fin 2014, écrit l'ex-conseiller adjoint à la sécurité nationale des États-Unis Mark Pfeifle dans une tribune publiée par le magazine Foreign Policy.

    Selon lui, « l'approche délicate du bâton et de la carotte » choisie par Barack Obama face à la situation en et autour de l'Ukraine n'a pas porté ses fruits et la « chaudière bouillante ukrainienne » risque de déborder et provoquer la pire crise dans les relations entre Moscou et Washington depuis la fin de la « guerre froide ».

    M. Pfeifle estime que l'Ukraine reste « un État kleptocrate » en dépit des tentatives de renverser cette situation déployées au cours des 25 dernières années. « (Le président, ndlr) Porochenko est le plus riche des leaders européens qui, malgré toutes ses promesses de vendre ses actifs, n'a rien vendu », rappelle-t-il.

    Tout comme son prédécesseur Viktor Ianoukovitch, M. Porochenko a « effacé la fine couche » qui sépare la politique du business et a trouvé un moyen de s'enrichir alors que son pays vivait la pire crise économique et politique depuis la proclamation de son indépendance en 1991.

    « Le nouveau président américain aura à apprendre à distinguer les vrais réformateurs ukrainiens de ceux qui ont fait une activité lucrative de leurs croisades anticorruption. Le nouveau président doit différencier les actions concrètes et les vains mots », conclut M. Pfeifle.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L'Ukraine espère obtenir le statut spécial d'allié des Etats-Unis
    Ukraine: mutinerie militaire lors d'exercices conjoints avec les Etats-Unis
    Washington apportera 1 md USD de garanties à Kiev
    Tags:
    guerre froide, réformes, corruption, crise en Ukraine, Viktor Ianoukovitch, Petro Porochenko, Barack Obama, Mark Pfeifle, États-Unis, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik