International
URL courte
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)
57265
S'abonner

Les négociations sur l'accord de libre-échange transatlantique se poursuivent néanmoins malgré les réticences de la France.

L'Europe ne va pas s'agenouiller devant les Américains en négociant le projet de traité de libre-échange transatlantique (TTIP), a assuré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

« L'Europe est en train de négocier mais l'Europe ne va pas s'agenouiller devant les Américains. Nous n'allons pas jeter à tout vent les principes qui ont fait le succès de l'Europe, mais je voudrais dire ici comme ailleurs qu'il ne faudrait pas que nous nous coupions du reste du monde », a-t-il déclaré intervenant à l'Institut Jacques Delors à Paris.

Un quinzième cycle de négociations sur le traité très contesté de libre-échange entre les États-Unis et l'Europe a débuté cette semaine en dépit des réticences de Paris, qui demande l'arrêt de ces discussions jugées déséquilibrées.

Fin août, le chef d'État français François Hollande a affirmé qu'il ne voulait pas « cultiver l'illusion » d'un accord sur le traité TTIP « avant la fin de l'année » et « la fin du mandat » du président US Barack Obama.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)

Lire aussi:

Hollande sur le TTIP: pas d'accord "avant la fin du mandat" d'Obama
Le TTIP est mort, l'Occident "ne mènera plus le jeu" dans le commerce
Les négociations sur le TTIP ont "de facto échoué"
Une boulette de BFM TV fait voir rouge à Jean-Luc Mélenchon
Tags:
libre-échange, négociations, Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), Commission européenne, Barack Obama, François Hollande, Jean-Claude Juncker, États-Unis, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook