Ecoutez Radio Sputnik
    Carte de la peninsule de Crimée

    Crimée: une réponse tranchante d’un sénateur russe à un diplomate US

    © Sputnik. Andreï Iglov
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (186)
    631692

    La question de la Crimée est «close une fois pour toutes», a indiqué le président russe Vladimir Poutine, mais l’Occident persiste dans sa négation de la réalité.

    Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a répondu à l'ancien ambassadeur américain en Russie Michael McFaul, proposant de restituer la Crimée à l'Ukraine, par la proposition d'oublier la question criméenne et de cesser de protéger les terroristes.

    Telle a été la réaction de M. Pouckov à la question de M. McFaul postée sur Twitter : « Est-ce qu'il ne serait pas magnifique si, comme l'a dit M. Trump, la Russie rendait la Crimée, cessait de bombarder Alep et abandonnait ses cyberattaques contre les États-Unis ? ».

    « Oubliez la Crimée. Est-ce qu'il ne serait pas magnifique si les États-Unis renonçaient à renverser les pouvoirs politiques en place, cessaient de protéger le Front al-Nosra et abandonnaient leur politique de sanctions et de menaces à l'égard de la Russie ? », a écrit le sénateur sur Twitter.

    La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77 % des Criméens et 95,6 % des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut particulier) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été « offerte » à l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954. Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer ce territoire comme le sien. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions antirusses en 2014.

    Selon le président russe Vladimir Poutine, la question de la Crimée est « close une fois pour toutes ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (186)

    Lire aussi:

    Président ukrainien: Trump changera de position sur la Crimée
    Sanctions contre les électeurs de Crimée: Kiev en pleine crise de «folie»
    Washington promet à Kiev une restitution de la Crimée... dans plusieurs décennies
    Tags:
    politique, pouvoirs, sanctions, terrorisme, référendum, Donald Trump, Michael McFaul, Alexeï Pouchkov, Russie, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik