Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    «En refusant de coopérer en Syrie, Washington fait le jeu des terroristes»

    © REUTERS / ABDALRHMAN ISMAIL
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)
    18392
    S'abonner

    Le refus de Washington de coopérer avec Moscou en Syrie fait le jeu des terroristes, affirme le vice-ministre russe de la Défense, Anatoli Antonov.

    Lors du 7e forum de Xiangshan (Chine), le vice-ministre russe de la Défense a déploré que les accords du 9 septembre entre la Russie et les États-Unis, difficilement acquis, aient été sabotés par Washington.

    « Les Américains ont refusé ˗ en seraient-ils tout simplement incapables ?— de faire la distinction entre l'opposition épaulant la coalition internationale contre Daech et les terroristes du Front al-Nosra (branche irakienne d'Al-Qaïda, ndlr) et de soutenir les efforts visant à débloquer la route du Castello, l'un des principaux corridors humanitaires d'Alep », fustige-t-il.

    D'après lui, les partisans des mesures coercitives au sein du gouvernement américain ont obtenu une victoire à la Pyrrhus, en suspendant le dialogue avec la Russie sur le règlement du conflit en Syrie.

    « Une telle démarche est regrettable et décevante. Cependant, on a toujours du mal à croire que Washington ait définitivement abandonné la voie diplomatique et opté pour une résolution militaire du conflit en Syrie. De telles démarches désastreuses faisant le jeu des terroristes, il est indispensable de mettre les émotions de côté et de peser encore une fois le pour et le contre concernant la lutte commune contre le terrorisme. Désormais, la balle est dans le camp de Washington », souligne le vice-ministre.

    Le 26 octobre, le porte-parole du département d'État américain John Kirby a déclaré que son pays suspendait la coopération avec la Russie sur le cessez-le-feu syrien et ne gardait que des canaux militaires pour éviter les conflits entre les aviations militaires. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, la déclaration américaine sur la suspension unilatérale de la coopération a provoqué une profonde déception.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Situation en Syrie (automne 2016) (217)

    Lire aussi:

    S-300 et S-400 en Syrie: Moscou s'explique
    Syrie: les missiles performants russes Kh-101 battent les terroristes en brèche
    Les BRICS envisagent de s’occuper de la reconstruction de la Syrie
    Tags:
    coopération militaire, terrorisme, Forum sur la sécurité de Xiangshan 2016, Etat islamique, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik