Ecoutez Radio Sputnik
    S-300

    Systèmes de défense aérienne: Moscou invité à participer à l'appel d'offres en Turquie

    © Sputnik . Alexey Fillipov
    International
    URL courte
    6414

    Après la rencontre entre Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan le 10 octobre, la partie turque a proposé à la Russie de se porter candidate à l'appel d'offres pour le système de missiles antiaériens à longue portée.

    Il y a trois ans, le système russe S-300 a été retiré de l'appel d'offres en raison de son coût trop élevé, alors qu'en septembre 2013, le système HQ-9 produit par la société chinoise CPMIEC a été déclaré vainqueur. La proposition de la Chine a alors été évaluée à 3,44 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros). Cependant, la Turquie a ensuite annulé cette proposition sous la pression de l'Otan, qui a menacé Ankara de l'exclure du système de défense aérienne unifiée de l'Alliance.

    Defense News, citant ses sources dans les milieux diplomatiques et militaires turcs, indique que Moscou a été de nouveau invité à prendre part à l'appel d'offres.

    Outre le S-300 russe et le HQ-9 chinois, les sociétés américaines Raytheon et Lockheed Martin avec leur système de défense aérienne Patriot et le consortium européen Eurosam avec le système SAMP-T participent à l'appel d'offres.

    Si la Turquie choisit le système russe ou chinois, elle devra organiser sa défense aérienne de manière autonome, car l'Otan n'intégrera naturellement pas ces systèmes dans son réseau commun de défense aérienne.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Moscou nomme la raison du déploiement des S-300 en Syrie
    La portée des S-300 et S-400 russes surprendra les avions non identifiés en Syrie
    Les systèmes antiaériens S-300 russes défilent à Téhéran
    Livraison de S-300 russes: les Saoudiens redoutent le renforcement de l'Iran
    Tags:
    appel d'offres, Patriot (missile), HQ-9, S-300, Turquie, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik