International
URL courte
9180
S'abonner

Les rebelles houthis au Yémen nient avoir pris pour cible un destroyer de la marine américaine en mer Rouge.

« Ces affirmations sont sans fondements », a déclaré un responsable militaire allié aux Houthis cité par l'AFP.

Les Houthis ont également fait savoir que les missiles ayant attaqué le bâtiment de guerre américain n'avaient pas été tirés depuis le territoire se trouvant sous leur contrôle.

Samedi, une première attaque a été réalisée contre un navire de guerre américain dans les eaux territoriales au large du Yémen. Selon le Pentagone, le missile a été tiré depuis le territoire contrôlé par les Houthis. Ces derniers ont démenti leur implication dans cette attaque.

Il a été également annoncé que le 12 octobre un navire de guerre américain avait été une nouvelle fois pris pour cible au large du Yémen et que les missiles avaient été tirés depuis le territoire contrôlé par les rebelles houthis.

Mercredi matin, les militaires américains ont tiré des missiles sur trois sites radars situés sur le littoral de la mer Rouge et contrôlés par les Houthis au Yémen suite aux attaques de missiles contre un des navires de guerre américains. D'après les estimations préliminaires, les radars ont été détruits

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l'ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont créé leurs organes de pouvoir.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Lire aussi:

Un destroyer US essuie de nouveaux tirs de missiles au large du Yémen
Un destroyer US visé par des missiles au large du Yémen
Raids au Yémen: Washington pourrait réviser son soutien à la coalition menée par Riyad
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
tir de missiles, navires, Houthis, rebelles, Pentagone, États-Unis, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook