Ecoutez Radio Sputnik
    Terroristes de Daech à Mossoul

    Des dizaines de dirigeants de l’EI tués suite à un putsch avorté

    © AP Photo/ File
    International
    URL courte
    Aggravation de la situation en Irak (188)
    4554

    Le groupe terroriste Daech a éliminé à Mossoul (Irak) des dizaines de ses propres commandants qui ont essayé d’aider l’armée irakienne à reprendre le contrôle de la ville.

    D'après les autorités irakiennes, au moins 54 comploteurs ont trouvé la mort suite à la révélation d'un texto concernant une manœuvre de déplacement des armes des terroristes.

    « L'État islamique (EI) a endigué une tentative de renversement visant son commandement suprême. Tous les comploteurs ont été éliminés », a confié au journal The Times une source au sein du Conseil provincial de Ninive (nord de l'Irak).

    Selon la source, la plupart des exécutés faisaient partie d'un commandement suprême du groupe djihadiste. Concernant leur nombre, l'agence Reuters indique qu'au moins 58 personnes ont été tuées. Le complot, poursuit l'agence, a été dirigé par Abou Bakr al-Baghdadi, le bras droit du chef local.

    Les comploteurs cherchaient notamment à déplacer une partie des munitions depuis leurs positions actuelles, ce qui aurait sapé les capacités de défense des djihadistes au cas où l'armée irakienne, épaulée par la coalition internationale, aurait tenté de prendre la ville d'assaut.

    Mossoul, situé à 400 kilomètres au nord de la capitale irakienne, Bagdad, reste le fief de Daech en Irak depuis 2014.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Aggravation de la situation en Irak (188)

    Lire aussi:

    3 000 «esclaves sexuelles» toujours aux mains de Daech
    Daech déclare la guerre… aux chats !
    Le chef de Daech empoisonné avec trois de ses lieutenants
    Tags:
    complot, djihadisme, terrorisme, Etat islamique, Mossoul, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik