International
URL courte
Les révélations de WikiLeaks (109)
381242
S'abonner

Les médias américains ont dévoilé le complot organisé par le Département d’État et le FBI en faveur d’Hillary Clinton lors d’une enquête sur la correspondance électronique d’Hillary Clinton quand elle occupait le poste de secrétaire d’État.

Vendredi, le FBI a présenté au Comité du renseignement et au Comité de surveillance du congrès américain des extraits du rapport contenant les données sur le complot impliquant des hauts représentants et des agents secrets, indique la chaîne Fox News.

En occupant le poste de secrétaire d'État entre 2009 et 2013, Hillary Clinton a mené une correspondance privée et de service via son propre serveur. Elle a par la suite été accusée d'avoir, via ce serveur, dissimulé des informations et d'avoir exposés des dossiers top secret à une menace potentielle de cyberattaques notamment de la part de hackers étrangers, d'après Fox News.

Le membre du Congrès et représentant républicain de l'État de l'Utah Jason Chaffetz a commenté le rapport :

« C'est une alerte rouge concernant une activité criminelle potentielle, » a-t-il déclaré.

Selon lui, le rapport du FBI montre qu'il s'agit d'un « échange de services » impliquant le vice-secrétaire d'État Patrick Kennedy et des représentants du FBI, au moins concernant un courrier électronique secret. Chaffetz a expliqué qu'il était question d'un « changement du niveau de classification du document en échange de l'obtention de positions supplémentaires pour le FBI au cours des missions à l'étranger ».

Auparavant, Fox News avait fait état d'accusations sérieuses concernant la pression de Patrick Kennedy sur ses subordonnés afin de changer le code de confidentialité des lettres électroniques pour les dissimuler aux yeux du Congrès et de l'opinion publique. Lors de son audition au FBI le 21 décembre 2015, M. Kennedy « a exclu catégoriquement » toute tentative de changer la classification des documents.

Plutôt cette semaine, la candidate à la présidentielle Hillary Clinton a déclaré, lors de ses dépositions sous serment sur l'utilisation de sa boîte mail privée pour mener une correspondance de service et sur la disparition de milliers de courriers électroniques, qu'elle ne se souvenait pas des détails. Clinton a répondu à 25 questions, dont 18 ont été entièrement ou partiellement objectées par son équipe de juristes.

L'enquête menée par le FBI cette année n'a pas trouvé d'infraction dans les actions de Clinton, bien que le chef du FBI ait indiqué l'indiscrétion de l'ex-secrétaire d'État.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Les révélations de WikiLeaks (109)

Lire aussi:

Selon Donald Trump, Hillary Clinton se doperait
Wikileaks: Mme Clinton a menacé d'«encercler la Chine avec des missiles US»
Trump veut envoyer Clinton en prison? Pas littéralement!
WikiLeaks publie un nouveau lot de courriels privés du chargé de campagne de Clinton
Tags:
journalisme, complot, FBI, Hillary Clinton, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook