International
URL courte
58769
S'abonner

Les restrictions décrétées par Kiev en 2014 ont été élargies et prolongées d’un an.

Les nouveaux noms de 335 personnes physiques et 167 entités ont complété hier la liste des sanctions adoptées par l'Ukraine. Le président ukrainien Piotr Porochenko a signé lundi un décret prolongeant et élargissant les restrictions imposées il y a deux ans sur des citoyens et entreprises russes.

Le chef d'État ukrainien a ainsi approuvé un texte adopté plus tôt par le Conseil national de sécurité et de défense. En outre, selon le Conseil, Kiev envisage d'introduire des sanctions supplémentaires à l'encontre de députés de Crimée qui sont récemment entrés à la Douma (chambre basse du parlement russe).

Les premières sanctions ukrainiennes contre la Russie sont en vigueur depuis septembre 2014. Kiev a notamment interdit à plusieurs hommes politiques et personnalités publiques russes d'entrer en Ukraine, de sortir des capitaux du pays et de participer à la privatisation des biens ukrainiens. Les autorités ont en outre interdit aux sociétés ukrainiennes d'importer des produits russes à usage militaire. L'Ukraine, soutenue par les gouvernements occidentaux, accuse la Russie d'ingérence dans le conflit qui touche le sud-est de l'ex-république soviétique, ce que Moscou dément formellement.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Lire aussi:

L’œil de Sputnik sur la situation en Ukraine récompensé par un grand concours en France
«Ne nous donnez pas d’instructions!»: l’Ukraine inflige un camouflet à Hollande
Retour triomphal aux Pays-Bas de cinq tableaux volés par l’Ukraine
Tags:
sanctions, Petro Porochenko, Russie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook