Ecoutez Radio Sputnik
    Le porte-avions Admiral Kouznetsov

    Navires russes en route vers la Syrie: la presse britannique en émoi

    © Sputnik . Oleg Lastochkin
    International
    URL courte
    281146
    S'abonner

    Un convoi de navires de la flotte russe du Nord avec à sa tête le porte-avions Amiral Kouznetsov qui passait par la Manche a provoqué la préoccupation des médias britanniques.

    Samedi 15 octobre, l'escorte navale a quitté le port de Severomorsk (région de Mourmansk) en direction de la Syrie afin de renforcer la présence militaire russe dans cette zone. Outre le porte-avions, le groupe compte notamment le croiseur à propulsion nucléaire Pierre le Grand et les navires anti-sous-marins Severomorsk et Vice-amiral Koulakov.

    Trois jours après, le Times et le Daily Mail ont publié des articles affirmant que les bâtiments russes envisageaient de mener des exercices impliquant des tirs de missiles au nord de l'Écosse.

    Le Daily Mail a indiqué dans son article que les navires de la Flotte royale « s'apprêtaient à intercepter » le convoi russe, rappelant la récente détérioration des relations entre Moscou et Londres suite à la nomination de l'ex-maire de la capitale britannique Boris Johnson au poste de ministre des Affaires étrangères.

    Mardi, Moscou a annoncé l'arrêt immédiat des raids des aviations russe et syrienne sur la ville d'Alep en geste « de bonne volonté » et pour permettre l'évacuation des civils. Auparavant, la Russie a annoncé son intention de transformer ses installations portuaires à Tartous en base navale permanente.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Nouveaux navires de guerre russes: compacts, économes, efficaces
    Syrie: la Russie déploiera une base militaire navale permanente à Tartous
    Londres menace la Russie d'un autre scénario en Syrie
    Tags:
    base navale, crise syrienne, navires, médias, Admiral Kouznetsov (porte-avions), Flotte russe du Nord, Boris Johnson, Royaume-Uni, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik